AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Ven09192014

Last updateVen, 19 Sep 2014 7pm

Back Information News Southern Africa Actualités Afrique du Nord Une rallonge budgétaire sollicité par le nouveau PM libyen

Une rallonge budgétaire sollicité par le nouveau PM libyen

Tripoli, Libye - Le nouveau Premier ministre libyen par intérim, Abdallah Al-Theni, a plaidé samedi, lors de sa première apparition devant la presse après sa prestation de serment, pour une rallonge budgétaire afin de permettre au gouvernement provisoire de s'acquitter de sa mission.

'Pour que le gouvernement puisse faire face aux difficultés durant cette période provisoire, je demande l'octroi d'un budget d'urgence pour assurer son action et affronter les grands défis de sécurité', a déclaré M. Al-Theni, lors d'une conférence de presse à l'issue du Conseil des ministres qu'il a présidé.

En raison de la crise de confiance entre le Congrès et l'ancien Premier ministre contre lequel une motion de censure était déposée au Parlement, le budget de 2014 n'a pu être voté.

Appelant à mettre l'intérêt national au-dessus de toute autre considération et au travail sérieux pour construire la nouvelle Libye, le nouveau Premier ministre a rassuré ses compatriotes de la poursuite du processus démocratique à travers l'alternance au pouvoir par des procédés constitutionnels dans le cadre d'un système démocratique de la nouvelle Libye.

'Je confirme que le gouvernement va entamer un dialogue national avec tous et pour tous', a martelé M. Al-Theni, en présence du ministre de la Culture, Habib Lemine et du ministre par intérim du pétrole, Omar Chakmak, précisant que 'nous sommes disposés à dialoguer avec quiconque est prêt à le faire' pour remédier à la situation.

Il a indiqué que sa priorité est de rétablir la sécurité dans la ville de Benghazi qui est le théâtre d'assassinats dans les différents quartiers, ainsi qu'à Derna (Est) et dans d'autres régions du pays, affirmant ne pas vouloir faire porter par l'ancienne équipe, la responsabilité des échecs enregistrés dans le domaine de la sécurité en raison de l'envergure de cette question et de la prolifération des armes.

Évoquant la possibilité d'usage de la force pour lever le blocus des ports contrôlés par des groupes armés autonomistes de l'Est, M. Al-Theni a, par contre, dit : 'nous ne souhaitons pas en arriver à l'usage de la force contre des Libyens. Le dialogue sera la base essentielle et nous sommes ouverts à tous (…) et disposés à nous déplacer et à rencontrer les acteurs de la société civile, les personnalités, les sages et les dignitaires des tribus pour discuter avec eux . Le problème sera résolu par le dialogue'.

Le président du Congrès national général (CGN), la plus haute autorité législative et politique du pays, Nouri Abousahmein, commandant suprême de l'Armée a décidé, lundi, de la formation d'une force militaire chargée de lever le blocus des principaux terminaux pétroliers à l'Est de la Libye imposé depuis juillet par des groupes armés partisans du système fédéral.

Le CGN a retiré mardi, rappelle-t-on, sa confiance au Premier ministre, Ali Zeidan, et a décidé de nommer à sa place le ministre de la Défense, Abdallah Al-Theni, qui a prêté serment pour assurer l'intérim pour deux semaines.

Des informations rapportées par la presse font état du départ d'Ali Zeidan qui aurait fait une escale mardi tard dans la nuit, à Malte, en direction d'un pays européen qui n'a pas été précisé.

L'ancien Premier ministre limogé fait l'objet d'une mesure d'interdiction de voyager prise en son encontre par le Procureur de la Libye pour son implication dans une affaire de dilapidation de fonds publics et pour corruption.

Selon le chef des enquêtes du bureau du procureur, Seddick Al-Sour,  aucun point de passage frontalier officiel n'a enregistré la sortie de Ali Zeidan du pays, affirmant qu'il s'il a quitté, il l'aurait fait par des procédés non officiels.

Pana 13/03/2014