AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Ven09192014

Last updateJeu, 18 Sep 2014 6pm

Back Information News Archives actualités africaines Actualités Afrique du Nord Libye: Ali Zeidan remplacé par le ministre de la Défense

Libye: Ali Zeidan remplacé par le ministre de la Défense

Le Congrès national général  (CNG), la plus haute autorité politique et législative en Libye, a retiré mardi la confiance au Premier ministre, Ali Zeidan et chargé le ministre de la Défense, Abdallah al-Theni, d'assurer l'intérim pendant deux semaines.

Cette décision survient au moment où la crise provoquée par le pétrolier nord-coréen n'en finit pas de secouer le pays.

'Le Congrès a voté mardi par 124 voix le retrait de la confiance au Premier ministre Ali Zeidan et son remplacement par le ministre de la Défense, Abdallah al-Theni, pour assurer l'intérim durant deux semaines le temps de nommer un nouveau Premier ministre', a déclaré le député Mohamed Ali Abdallah.

'Les blocs politiques et les indépendants au Congrès discutaient des mécanismes de choix d'un nouveau Premier ministre', a-t-il ajouté.

Selon la député Naima al-Hammi, le Congrès a déjà reçu 19 candidatures au poste de Premier ministre, affirmant que seuls dix candidats ont été retenus.

'Le consensus trouvé entre les bloc politiques au Congrès sur le choix du prochain Premier ministre doit être issu de la région orientale', a dit Mme al-Hammi, précisant que parmi les dix candidats restants deux sont originaires de l'Est du pays et remplissent les critères exigés par le CNG.

Faisant face à une motion de censure contre son gouvernement depuis décembre 2013, M. Zeidan avait réussi jusqu'à présent à échapper à cette motion de défiance en raison de l'absence de quorum (120 députés sur 196).

Malgré le retrait en janvier des ministres du Parti pour la Justice et la Construction (PJC), la deuxième force politique et bras politique des Frères musulmans, M. Zeidan a pu compter, selon les analystes, sur les dissensions entre les députés pour échapper à son limogeage.

Mais la crise provoquée par l'opération de vente illégale de pétrole brut impliquant un pétrolier battant pavillon nord-coréen et l'échec des autorités à empêcher ce bateau de prendre le large après le chargement d'une cargaison de pétrole à partir d'un port contrôlé par un groupe armé autonomiste ont précipité la chute de M. Zeidan, selon les observateurs  de la scène politique libyenne.

Le gouvernement de de M. Zeidan était entré en fonction le 14 novembre 2012 pour conduire le pays durant une année au cours de laquelle il devait organiser des élections générales sur la base d'une nouvelle Constitution qui se fait attendre.

Pana 12/03/2014