Dim11232014

Last updateSam, 22 Nov 2014 7pm

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique du Nord Affaire du pétrolier nord-coréen en Libye

Affaire du pétrolier nord-coréen en Libye

Le pétrolier nord-coréen a quitté les eaux territoriales libyennes - Le pétrolier nord-coréen, qui a chargé illégalement du pétrole brut à partir du port d'al-Sedra contrôlé par un groupe armé autonomiste dans l'Est de la Libye, a réussi à entrer dans les eaux internationales, a annoncé une source proche du Congrès national général libyen (CNG).


Le pétrolier 'Glory Morning' y est parvenu après avoir semé les frégates de la Marine libyenne qui le cernaient, a précisé un membre de la Commission de l'énergie au Congrès, Abdelkader al-Houeily, dans une intervention sur la chaîne al-Nabaa TV.

'C'est à la faveur des mauvaises conditions maritimes que le pétrolier à échappé aux frégates de la Marine libyenne non habilitée à naviguer pendant les intempéries', a-t-il affirmé.

Lundi soir, des informations contradictoires ont circulé sur la situation du pétrolier nord-coréen que le gouvernement libyen affirmait contrôler, alors que le groupe armé autonomiste soutenait que le bateau était toujours au port.

Le pétrolier battant pavillon nord-coréen avait accosté samedi dernier au port pétrolier d'al-Sedra, poussant les autorités à y dépêcher plusieurs frégates de la Marine libyenne.

Le Premier ministre libyen, Ali Zeidan, qui avait qualifié l'opération de 'vente illégale' de pétrole, de 'violation de la souveraineté du pays et du droit international', avait déclaré que l'armée n'hésiterait pas à employer la force pour s'y opposer

Des gardes pétroliers bloquent depuis juillet dernier les terminaux pétroliers de l'Est du pays pour protester d'abord contre la vente du pétrole brut sans unités de mesure et réclament l'autonomie de la Cyrénaïque, une région située dans l'Est du pays.

Le président du Congrès national général, Nouri Abousahmein, a décidé lundi de la formation d'une force militaire chargée de lever le blocus des principaux terminaux pétroliers à l'est de la Libye, imposé depuis juillet par des groupes armés partisans du système fédéral.

Pana 12/03/2014