AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Mer07232014

Last updateMer, 23 Juil 2014 8am

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique du Nord Un port financier à Tunis Tunis Financial Harbor

Un port financier à Tunis Tunis Financial Harbor

Lancement du premier port financier en Afrique du Nord - La Gulf Finance House (GFH) de Bahreïn, considérée comme l’une des plus importantes banques d’investissement du Golfe, s’est engagée lundi à réaliser un port financier à Tunis (Tunis Financial Harbor) dont le coût global est estimé à 3 milliards de dollars américains.


Selon le président de la GFH, Hisham Alrayes, qui a signé l’accord de réalisation avec le ministre tunisien de l’Equipement, Hédi Belarbi, ce sera le premier port financier offshore en Afrique du Nord.

Les travaux qui seront lancés dans les prochains jours à Kalaat Al Andalous, une zone côtière située à une vingtaine de kilomètre de Tunis, seront menés en quatre étapes étalées sur cinq ans, a expliqué le directeur exécutif du projet, Lotfi Ezzar.

Couvrant 523 hectares, ce mégaprojet immobilier, financier et touristique vise à faire de Tunis un hub financier au sud de la Méditerranée et permettra de créer à terme quelque 16.000 postes d’emplois, selon ses promoteurs.

La première tranche qui consiste en la mise en place des infrastructures, sera entièrement financée par la Banque bahreïnie d’investissement. La Banque islamique d’investissement et d’autres partenaires étrangers seront impliqués dans les autres étapes, a précisé M. Ezzar lors d’une conférence de presse.

En plus d’un port de plaisance et d’un centre financier, le futur port financier sera doté d'un quartier résidentiel, d'un centre commercial, d'un autre de loisir, ainsi que d'un terrain de golf de 18 trous qui servira pour les tournois internationaux.

Initié en 2009, ce mégaprojet a dû être reporté une première fois en raison de la crise financière qui a secoué les pays du Golfe, puis à cause de l’instabilité qui a suivi la révolution tunisienne.

'Aujourd’hui, les conditions de lancement du projet sont désormais réunies avec le retour de la stabilité et l’amélioration de la situation sécuritaire', a déclaré le président de la GFH.

Pana 11/03/2014