AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Ven08012014

Last updateJeu, 31 Juil 2014 6am

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique du Nord Libye: Une réunion sur la sécurité des frontières

Libye: Une réunion sur la sécurité des frontières

Le Premier ministre libyen, Ali Zeidan, a annoncé samedi soir, la tenue prochainement  à  Tripoli d'une réunion regroupant des pays voisins de la Libye, pour discuter des problèmes relatifs à la sécurité des frontières communes.

Cette rencontre, à laquelle sont attendus à Tripoli les représentants de la Tunisie, du Niger, de l'Algérie, du Tchad,  du Soudan et de l'Egypte, a été décidée en marge de la Conférence internationale sur la Libye, tenue jeudi dernier à Rome, a affirmé M. Zeidan au cours d'une conférence de presse.

'Cette réunion discutera des voies et moyens d'instaurer  la sécurité sur les frontières et d'empêcher tout ce qui est de nature à causer des problèmes dans les régions frontalières', a ajouté le Premier ministre Libyen.

Selon lui la deuxième conférence de Rome, qui a renouvelé son soutien au processus en Libye et à la préservation de sa sécurité, à été essentiellement marquée par la participation des pays voisins de la Libye, à l'exception du Soudan, pour des raisons exceptionnelles.

La présence de la Chine a été évoquée par le chef du gouvernement libyen, aussi bien celle de la Russie représentée par son ministre des Affaires étrangères, Serguei Lavrov, avec qui Ali Zeidan a convenu  d'activer les relations entre les deux pays.

Par ailleurs, la tenue, lundi dernier à Tripoli, de la réunion des pays membres du Secrétariat régional de la Sécurité des frontières, participe à l'urgence de la question sécuritaire dans la région et de sa prise en compte sur un plan régional.

A cet effet, la réunion de ce Secrétariat  régional, auquel est attribuée la fonction de coordination des informations et des opérations entre les agences et organes de protection des frontières terrestres des pays de l'Afrique du Nord et du Sahara, ainsi que de la lutte contre le crime transfrontalier, s'est appesantie sur le projet d'organigramme de cette institution sous-régionale.

Avec plus de 4.000 km de frontières terrestres avec six pays (Tunisie, Algérie, Soudan Niger, Tchad et Egypte) et 1.700 km de façade maritime, la Libye peine, depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, à contrôler ses frontières devenues poreuses et  faisant l'objet de tous les trafics, notamment des armes, de la contrebande de marchandises, de la drogue et servant de transit aux djihadistes islamistes qui écument la région.

En décembre 2012, les autorités de transition avaient décidé la fermeture des frontières avec les quatre voisins au sud (Algérie, Niger, Tchad et Soudan), à cause de la détérioration de la sécurité dans le Sud du pays décrété 'zone militaire fermée'.

Mais depuis, la Libye coordonne la sécurité des frontières avec l'Algérie et la Tunisie dans le cadre institutionnel créé par le sommet de Ghadamès, en Libye, en janvier 2013, qui avait jeté les bases d'une coopération entre les trois pays dans la lutte contre les trafics et le terrorisme  transfrontaliers.

Pana 10/03/2014