AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Jeu07242014

Last updateJeu, 24 Juil 2014 9pm

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique du Nord Libye: Campagne de vaccination contre la poliomyélite

Libye: Campagne de vaccination contre la poliomyélite

Santé - La Libye va lancer à partir du 15 mars prochain une campagne nationale de vaccination contre la poliomyélite d'une semaine, a annoncé samedi le directeur du Centre national de lutte contre les maladies, le Dr. Bedreddine Béchir al-Najjar.

'Le Centre a pris toutes les dispositions nécessaires pour fournir les quantités de vaccins à cette campagne qui ciblera les enfants depuis la naissance jusqu'à l'âge préscolaire', a indiqué le Dr. al-Najjar, cité par l'agence de presse libyenne Lana.

Selon lui, le Centre a coordonné avec plusieurs centres sanitaires et hôpitaux de toutes les régions du pays pour mobiliser 1500 équipes médicales pour superviser cette campagne préventive, de manière à maintenir l'éradication de cette pandémie de la Libye.

A cet égard, il a invité les parents à amener leurs enfants dans les centres et hôpitaux pour les faire vacciner.

La Libye ne compte aucun cas de poliomyélite, une des maladies les plus dangereuses, a ajouté le directeur du Centre libyen de lutte contre les maladies, se référant à un témoignage de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le Dr. al-Najjar a cependant mis en garde les responsables du ministère libyen de la Santé contre le retour de la poliomyélite, après la découverte de cas en Egypte, en Syrie, au Pakistan et dans des pays au sud de la Libye.

Selon lui, cette situation a amené l'OMS à donner des instructions à ces pays, dont la Libye, lors d'une réunion du Comité régional de l'organisation, pour mener des campagnes contre cette maladie.

Toutefois, compte tenu de la situation sécuritaire qui prévaut dans le pays, marquée par une vague de violences dans la plupart des villes, notamment dans l'est, et à Benghazi, bastion de la révolution qui a renversé en 2011 le régime du dictateur Mouammar Kadhafi, les observateurs expriment des craintes que cette campagne de vaccination soit perturbée ou ne puisse être effectuée dans certaines régions.

Au cours de l'élection le 20 février de la Commission constitutionnelle chargée de rédiger la future Constitution, plusieurs villes n'ont pu participer à ce scrutin, en raison des violences, notamment à l'est et dans le sud du pays.

Pana 09/03/2014