AfriqueJet News & Informations

Actualités France | News et informations du jour Afrique

Jeu10232014

Last updateJeu, 23 Oct 2014 10am

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique de l'Est Droits de l'homme: Un rapport américain irrite le Soudan

Droits de l'homme: Un rapport américain irrite le Soudan

Khartoum, Soudan - Le Soudan a accusé vendredi les Etats-Unis d'appliquer une politique de deux poids, deux mesures, s'agissant des droits de l'homme, en indiquant que Washington n'acceptait pas de reconnaître les progrès réalisés dans ce pays d'Afrique, tout en fermant les yeux sur ses propres 'actions répréhensibles' en Irak, en Afghanistan, à Guantanamo et dans d'autres régions du monde.

Dans un communiqué publié à Khartoum, le ministère soudanais des Affaires étrangères qualifie de 'partial et basé sur des préjugés' le rapport annuel publié le 27 février par le Département d'Etat américain sur les droits de l'homme dans le monde, y compris au Soudan.

Le ministère soudanais estime que les Etats-Unis n'ont pas l'autorité morale pour parler de violations des droits de l'homme, étant donné leur bilan en Afghanistan, en Irak, à Guantanamo et dans d'autres régions du monde où des millions de personnes sont tuées ou maintenues en détention au mépris de la légalité.

'Ce rapport se base sur des sources anonymes et des faits déformés pour s'accorder à une position de longue date contre le Soudan qui n'a pas varié depuis plus de 20 ans', accuse le ministère.

le communiqué passe en revue le rapport américain sur les élections, les violations des droits de l'homme, les pratiques des forces de sécurité, la discrimination liée au genre, et qualifie d'erronées, fausses et sans fondement toutes les accusations portées contre le Soudan sur ces questions.

Le ministère réfute par exemple une vieille accusation des Etats-Unis que les élections de 2010 au Soudan étaient truquées et accuse les Etats-Unis d'appliquer deux poids deux mesures, puisque ce sont ces mêmes élections qui ont porté au pouvoir le gouvernement actuel au Sud Soudan.

Selon Khartoum, ce rapport a omis, pour la troisième fois, d'indiquer que c'est le Soudan qui a organisé le référendum ayant abouti à l'indépendance du Soudan du Sud et que ce sont les mêmes instances qui ont organisé le référendum et supervisé les élections ayant porté au pouvoir le président Omar El Béchir.

Pour le Soudan, les sanctions unilatérales des Etats-Unis ont causé la misère et la mort de civils soudanais faute d'accès aux médicaments fabriqués aux Etats-Unis et du fait de l'interdiction frappant l'importation des pièces détachées pour les trains et les avions.

'Les Etats-Unis ne peuvent pas parler de violations des droits de l'homme qu'ils pratiquent eux-mêmes. Les sanctions unilatérales sont une forme injustifiée et non fondée de sanction collective (contre les civils soudanais)... Et c'est cette politique de deux poids deux mesures qui fait perdre chaque jours aux Etats-Unis un ami et le respect dont ils jouissaient auparavant',  soutient le ministère des Affaires étrangères.

Pana 09/03/2014