Ven11282014

Last updateJeu, 27 Nov 2014 4pm

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique Centrale Le transport ferroviaire perturbé au Cameroun

Le transport ferroviaire perturbé au Cameroun

Douala, Cameroun - Le personnel de la Société de travaux ferroviaires (SITRAFER), une entreprise de sous-traitance de la Cameroon Railway (CAMRAIL) a entamé depuis 48 heures, une grève qui a fortement perturbé le transport ferroviaire au Cameroun, a constaté la PANA, ce mercredi.

En effet, le personnel de la SITRAFER exige à son employeur le paiement de 12 mois d’arriérés de salaires impayés et le respect des engagements pris en mai 2013 à la suite d’un autre mouvement des travailleurs de cette entreprise.

Pour manifester leur ras-le-bol, le personnel a investi la voie ferrée non loin de Yaoundé, capitale politique du Cameroun, depuis 48 heures, paralysant ainsi le trafic sur l’ensemble de cette voie.

Cette perturbation de la circulation des trains tant de marchandises que de voyageurs impactent sur l’activité de CAMRAIL qui décline toute responsabilité et implication dans ce mouvement, rappelant qu’elle « paie à échéance l’ensemble de ses fournisseurs dont STRAFER, conformément aux termes du contrat ».

A cet effet, CAMRAIL dit avoir «au cours de l’année 2013, versé à SITRAFER environ 363 millions de F CFA TTC pour des travaux réalisés et avances de démarrage ».

Espérant qu’une solution définitive sera trouvée aux problèmes soulevés par le personnel de SITAFER, CAMARAIL, note-t-on, exploite le réseau ferroviaire concessionnaire du Cameroun, depuis le 1er avril 1999, dans le cadre d'un contrat de concession signé avec l’Etat du Cameroun.

CAMARAIL a pour actionnaires de référence Bolloré Africa Logistics à travers SCCF (77,4 %), l’État du Cameroun (13,5 %), Total Cameroun (5,3 %) et SEBC (Thanry) (3,8 %).

Le trafic-voyageurs assuré par CAMARAIL est estimé à 1,4 million de voyageurs par an et 1,6 million de tonnes de fret.

Le chemin de fer camerounais ou Transcamerounais (TRANSCAM), long de 517 kilomètres, est divisé en trois lignes, à savoir le TRANSCAM I (Douala-Yaoundé, 262 km), le TRANSCAM II (Yaoundé-Ngaoundéré, 662 km) et la Ligne de l'Ouest (Douala-Mbanga : 74 km, Mbanga-Kumba : 27 km).

Pana 06/03/2014