Mer11262014

Last updateMer, 26 Nov 2014 11am

Back Information News Afrique Ouest Emprunt obligataire de la BIDC pour financer 8 projets dans des Etats de l'UEMOA

Emprunt obligataire de la BIDC pour financer 8 projets dans des Etats de l'UEMOA

La Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO, (BIDC), vient d'émettre un emprunt obligataire pour lever 40 milliards de FCFA destinés à financer 8 projets dans des pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), a annoncé mercredi à Bamako le directeur des opérations, chargé du secteur privé, Ousmane Bocoum lors d'un déjeuner offert aux acteurs du secteur financier malien.


Le Mali, où sera investi un montant égal à environ la moitié des fonds récoltés, bénéficiera de trois de ces projets relatifs à l’acquisition et à l’exploitation de la troisième licence de télécommunications (ATEL-SA) pour un montant de 7,5 milliards de FCFA, à l’octroi d’une ligne de crédit en faveur de la Banque malienne de solidarité (BMS) pour le financement des Petites et moyennes entreprises (PME) avec 5 milliards de FCFA et au projet d’implantation d’une aciérie à Tienfala (45 km à l’est de Bamako) pour le compte de la société SEAS-SA (7 milliards de FCFA).

Les autres projets financés par la BIDC dans la sous-région concernent la réalisation d’une usine de produits pharmaceutiques (Amamda Pharma) d'un montant de 7 milliards de F CFA et la construction et l’exploitation d’un complexe hôtelier de 5 étoiles « Radisson Blu » du groupe « Koïra Hôtels Investissement » (7,65 milliards de FCFA) au Burkina Faso.

Au Niger les fonds de la BIDC financeront l’implantation d’une usine de production de farine de blé  et d’aliments de bétail pour 1,65 milliard de FCFA, tandis que le Sénégal bénéficiera d'un financement à hauteur de 7 milliards de FCFA pour l'exploitation des mines de phosphates de Matam par « Amar Groupe Holding ».

L'emprunt obligataire libellé en franc CFA pour assurer aux souscripteurs la sécurité monétaire, est rémunéré à un taux d’intérêt annuel de 6,5 % sur une durée de 7 ans.

Pana 06/03/2014