AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Jeu08212014

Last updateJeu, 21 Aoû 2014 7pm

Articles

Libye: Libération du fils du chef des forces spéciales

Tripoli, Libye - Le fils du chef de la Saiqa (forces spéciales de l'armée libyenne), Ali Ounis Boukhamada, a été libéré mercredi à Benghazi,  dans l'Est de la Libye, après plus de deux mois d'enlèvement, a appris la PANA de sources concordantes.


'Le fils du colonel Ounis Boukhamada a été libéré mercredi matin et était en route vers la résidence de ses parents', a confirmé le porte-parole des forces spéciales, le colonel Miloud Zouei, sans donner de précisions sur les circonstances de sa libération ni les auteurs du rapt.

Ali Ounis Boukhamada a été enlevé le 30 janvier 2014, à sa sortie de l'université de Benghazi, dans la zone Garyounes, par des hommes non-identifiés à bord de deux voitures Pick-up, rappelle-t-on.

L'enlèvement du fils du chef des unités Saiqa à Benghazi avait été suivi par des affrontements meurtriers entre les brigades d'ex-rebelles soupçonnées d'être responsables de l'enlèvement.

Benghazi, dans l'Est de la Libye, fait face depuis des mois à une série d'enlèvements et d'assassinats visant des militaires, des membres de la Police, des juges et des professionnels de l'information et de la communication.

Trois ans après le renversement du régime de Kadhafi, les nouvelles autorités peinent toujours à mettre en place des organes de sécurité capables d'assurer l'ordre et d'imposer la volonté de l'Etat  à de puissantes milices aux motivations et obédiences variées et s'arrogeant des licences qui enfoncent davantage le pays dans le chaos, au seul motif d'avoir contribué à mettre fin au régime de Kadhafi.

Pana 06/03/2014