AfriqueJet News & Informations

Actualités France | News et informations du jour Afrique

Ven10242014

Last updateVen, 24 Oct 2014 9am

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique du Nord Les services de sécurité découvrent des dépouilles en Libye

Les services de sécurité découvrent des dépouilles en Libye

Découverte des dépouilles d'un officier de l'Armée libyenne et d'un couple à Benghazi - Les services de sécurité libyens ont découvert séparément mardi à Benghazi, dans l'Est du pays, les dépouilles d'un officier de l'Armée et d'un couple de civils, alors qu'un groupe armé attaquait à Tripoli le siège du ministère de la Gouvernance locale, illustrant ainsi le chaos sécuritaire dans le pays.

Le corps du colonel Addam al-Abdelli, la cinquantaine, pilote de l'armée de l'Air libyenne, a été découvert mardi matin près du cimetière 'Si Abeida', dans la ville de Benghazi, a indiqué une source sécuritaire citée par la presse locale.

La victime dont les parents avaient perdu le contact depuis lundi soir a été tuée par balles, selon la même source.

Par ailleurs, les dépouilles mortelles d'un couple ont été découverts mardi dans le quartier al-Gouarcha, à Benghazi, a indiqué une source militaire, qui a ajouté que les deux corps ont été transportés à bord d'une ambulance au  Centre médical de Benghazi.

L'homme et la femme ont été enlevés dans leur appartement, sis à l'immeuble d'al-Gouarcha, par des hommes masqués circulant à bord d'une voiture blanche de marque coréenne.

Dimanche, un ingénieur français travaillant pour une société chargée de la réfection du Centre médical de Benghazi a été abattu par des hommes armés et une semaine plus tôt les corps de sept chrétiens égyptiens étaient retrouvés dans les parages de la ville.

Bastion de la révolution libyenne qui a renversé en 2011 le régime de Kadhafi, après un conflit armé qui a duré plus de huit mois, Benghazi est toujours embourbé dans un cycle de violences ponctué par des assassinats de dizaines d'officiers de la Police et de l'Armée libyennes et de militants de la Société civile.

Cette violence a fait de nombreuses victimes parmi les ressortissants étrangers résidant dans la ville, comme lors des attentats contre les sièges de missions diplomatiques arabes et étrangères, en particulier l'attaque du 11 septembre 2012 contre le consulat des Etats-Unis, dans laquelle, l'ambassadeur américain, Christopher Stevens et trois diplomates américains ont été tués.

A Tripoli, un groupe armé a attaqué ce mardi le siège du ministère de la Gouvernance locale, dans le quartier de Ben Achour.

'Ce groupe de hors-la-loi a ouvert un feu nourri sur la façade du bâtiment', a déclaré, à l'agence libyenne de presse Lana, une source de sécurité.

Les assaillants ont également envahi les bureaux et contraint le personnel à sortir avant de saccager les meubles et de quitter les lieux, selon cette source.

Trois ans après la révolution qui a renversé en 2011 le régime de Mouammar Kadhafi, les nouvelles autorités du pays ont échoué à mettre en place des organes de sécurité capables de restaurer l'ordre et l'autorité de l'Etat.

Des milices aux motivations et obédiences différentes font la loi sur le terrain, contribuant en grande partie dans le chaos sécuritaire et n'hésitant pas à défier les nouvelles autorités de transition.

Pana 05/03/2014