AfriqueJet News & Informations

Actualités France | News et informations du jour Afrique

Jeu10232014

Last updateMer, 22 Oct 2014 8pm

Back Information News Afrique Ouest Actualités Reformer le maintien de la paix dans le monde

Reformer le maintien de la paix dans le monde

Spécial Forces africaines: le Kenya pour une réforme du maintien de la paix dans le monde - Dans un soutien marqué au Mécanisme africain de réaction rapide, le Kenya a invité l'Assemblée générale de l'ONU à envisager une réforme en profondeur des futures opérations internationales de maintien de la paix, en insistant davantage sur la protection et le déploiement rapide des troupes.

Le Kenya, qui reste actif dans l'apaisement des conflits au Soudan du Sud, en Somalie et dans la région occidentale soudanaise du Darfour, estime que l'approche de l'ONU du maintien de la paix présente plusieurs failles.

'Le maintien de la paix ne devrait pas être la solution aux conflits. Nous recommandons des systèmes d'alerte et d'intervention précoces au tout début des conflits', a déclaré le Représentant permanent du Kenya auprès des Nations unies, Macharia Kamau, qui avait proposé cette réforme quelques semaines avant la crise au Soudan du Sud.

'L'intervention française qui a empêché des groupes extrémistes violents de déstabiliser le Mali, pour finir par ouvrir la voie au maintien de la paix, est un bon exemple', a estimé M. Kamau.

Un débat fait rage actuellement en Afrique sur le fait de savoir si l'Union africaine doit maintenir son projet de création d'un mécanisme de déploiement rapide ou se concentrer sur le lancement de la Force africaine en attente (FAA).

La FAA a été créée pour faire face aux conflits civils émergents et aux catastrophes humanitaires, mais des divergences relatives à son commandement ont empêché son déploiement.

Le sort de troupes entraînées et prêtes au déploiement et le fait de savoir si elles vont rester ou non basées dans leurs pays d'origine sont certaines des questions non résolues qui retardent encore la réalisation du rêve de la FAA.

Le Kenya est un des dix principaux pays contributeurs de troupes aux opérations de maintien de la paix de l'ONU et ses troupes ont participé à la plupart des opérations de maintien de la paix approuvées par l'ONU et l'UA, ce pays alignant ses obligations internationales sur ses intérêts intérieurs à travers sa politique étrangère.

'Nous avons effectué plusieurs missions de maintien de la paix en Afrique et à travers le monde. Du Kosovo au Tchad, de l'ex-Yougoslavie au Burundi, en Sierra Leone, au Rwanda en passant par le Soudan du Sud', a rappelé à la PANA le porte-parole du ministère kenyan de la Défense, Bogita Ongeri.

Le Kenya a déployé des soldats dans les six Bataillons de la mission en Sierra Leone entre 1999 et 2003 dans le cadre de l'intervention de l'ONU dans la guerre civile dans ce pays et a également envoyé des casques bleus le long de la frontière entre l'Ethiopie et l'Erythrée après des affrontements trans-frontaliers.

En plus d'avoir participé à des missions en Afrique, les soldats kenyans ont également pris part aux missions de l'ONU au Timor Oriental, en ex-Yougoslavie, en Iran/Irak et au Koweït.

Nairobi fait également partie des 13 membres de la Force est-africaine en attente (EASF), un des principaux éléments de la FAA.

'L'EASF est créée pour faire face aux besoins en matière de paix et de sécurité de l'Afrique. Son déploiement sera décidé par l'UA', a indiqué le colonel Willy Wesonga, chargé de la communication des Forces de défense du Kenya.

Actuellement, le Kenya compte plus de 700 soldats et 32 CIVPOL déployés au Soudan du Sud, tandis que le Conseil national de sécurité du Kenya a annoncé la semaine dernière attendre l'autorisation du déploiement de 310 soldats dans le cadre de la Mission de l'ONU au Soudan du Sud.

Pana 05/03/2014