Dim11232014

Last updateDim, 23 Nov 2014 1pm

Back Information News Afrique Ouest Formation militaire pour des gardes forestiers au Nigeria

Formation militaire pour des gardes forestiers au Nigeria

Dans le cadre de la collaboration entre le service des parcs et les structures militaires et paramilitaires dans la lutte contre l'insurrection, en particulier dans les zones frontalières du nord-est du Nigeria, 2.500 agents des services des parcs nationaux vont suivre une formation sur le maniement des armes militaires.

Ils ont été initialement formés pour des tâches de conservation pour protéger la faune et les forêts à travers le pays.

Le conservateur général de l'agence, Haruna Abubakar Tanko, a déclaré aux membres de la commission chargée de l'environnement à la Chambre des représentants que la décision va donner un coup de fouet à la campagne contre l'insurrection qui ravage les Etats de Borno, Yobe et de l'Adamaoua sous état d'urgence.

Il a déclaré qu'en tant que première étape de cette décision, 150 personnes ont déjà subi diverses formations de maniement d'armes dans certaines structures militaires dans le pays afin de mener à bien cette mission supplémentaire.

'Les parcs nationaux sont situés dans les zones rurales et surtout près des frontières entre le Nigeria et d'autres pays africains. Dans la plupart des cas, vous constaterez qu'en cas de problèmes d'insécurité, en particulier en provenance de ces zones, il existe toujours une collaboration entre nous et les forces de sécurité, notamment en ce qui concerne les patrouille dans ces zones', a-t-il déclaré.

'Il est difficile pour l'armée d'avoir accès à ces zones et elle travaille main dans la main avec notre personnel (gardes des parcs nationaux) qui connait mieux le terrain. Cela nous donnera l'occasion d'être formés en ce qui concerne la collecte de renseignements. Ce faisant, les parcs nationaux vont participer dans la lutte contre l'insécurité dans ces zones',  a ajouté M. Tanko.

'Nous offrons à nos agents une véritable formation militaire afin qu'ils puissent, au moins, mieux gérer les armes sophistiquées car au départ, nous n'utilisions que des fusils de chasse et des pistolets à double canon qui sont de petits calibres. Nous serons en mesure, grâce à la formation que nous allons recevoir, d'utiliser des fusils AK-47, entre autres armes', a-t-il poursuivi.

Pana 04/03/2014