AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Ven07252014

Last updateJeu, 24 Juil 2014 10pm

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique Centrale Les prix à la consommation en hausse au Cameroun

Les prix à la consommation en hausse au Cameroun

Tendance haussière de 2,1% des prix à la consommation au Cameroun en 2013 - Les prix à la consommation dans les marchés camerounais ont connu une hausse de 2,1% contre 2,4% en 2012, soit un recul de 0,3 point, a appris, la PANA, ce lundi, de sources officielles.


Selon les résultats d'une enquête de l’Institut national de la statistique (INS), «ce taux de renchérissement des produits de consommation observé en 2013 est, cependant, en dessous de la norme admise dans la zone CEMAC, qui est de 3%».

« Cette hausse du niveau général des prix observée sur le marché camerounais en 2013, provient en grande partie du renchérissement de 3,6% des prix des produits alimentaires, de ceux des services d’enseignement de 3%, des boissons alcoolisées et tabacs de 3%, ainsi que des prix des services de logement à hauteur de 2,8%».

Selon les résultats de cette enquête, Ebolowa, le chef-lieu de la région du Sud, qui a enregistré un taux d’inflation de 3,1% en 2013, a été la ville la plus chère du Cameroun cette année-là.

Cette ville frontalière à la Guinée équatoriale et au Gabon était talonnée par les villes de Bamenda et Bafoussam, avec respectivement 2,7% et 2,6% de taux d’inflation, suivies, à leur tour, par Yaoundé (capitale politique), Maroua (limitrophe avec le Nigeria) et Douala (métropole économique) qui enregistrent des taux médians, respectivement de 2,3%, 2,2% et 2,0%.

Cette enquête révèle aussi que les variations observées à Ebolowa et à Maroua traduisent la faiblesse de l’offre et la forte demande exprimée par les pays voisins, notamment ceux situés au niveau de l’Equateur.

A cet effet, certains exportateurs n’hésitent pas à acheter la production dans les champs des régions de l’Ouest, du Littoral et du Nord-Ouest.

Pana 04/03/2014