AfriqueJet Actualités

Actualité Afrique | Actualités & informations - Actualités Africaines

Ven04252014

Last updateJeu, 24 Avr 2014 8pm

Back Information News Afrique Ouest Un corps enfoui dans un puits près de la ville-garnison de Kati

Un corps enfoui dans un puits près de la ville-garnison de Kati

Un corps enfoui dans un puits a été découvert dans l’enceinte d’une concession située au quartier Malibougou, banlieue de la ville garnison de Kati (15 km de Bamako), par une équipe d’enquêteurs conduite par le juge d’instruction du 2ème cabinet au tribunal de première instance de la Commune III du district de Bamako, Yaya Karembé.

L'enquête est menée dans le cadre de la disparition des soldats bérets rouges et de celle des soldats de la mutinerie du 30 septembre dernier dans la garnison de Kati, a annoncé un communiqué du gouvernement malien.

La concession où se trouve le puits, obstrué à l’aide de cailloux, après l’ensevelissement du corps,  appartiendrait à un haut responsable de l’ex-junte militaire à l’origine du coup d’Etat du 22 mars 2012.

Le communiqué explique que l’exhumation du corps, avec l’aide de la Police scientifique du service d’investigation judiciaire de la Gendarmerie nationale en présence du procureur de Kati et des responsables de la Police et de la Gendarmerie nationales, a été ordonnée dans le cadre du dossier contre « X », Issa Tangara, Amadou Haya Sanogo et autres, pour enlèvement de personnes et complicité, consécutifs aux évènements du 30 avril 2012.

Cette découverte intervient après celle du charnier de Diago, dans la nuit du 3 au 4 décembre 2013 (21 corps exhumés), celle du cimetière de Hamdallaye (ouest de Bamako) le 16 décembre 2013 (quatre corps exhumés) et celle faite à Bemasso (près de Kati) le 24 février dernier où 5 corps avaient été exhumés de deux fosses différentes.

Le communiqué conclut que « l’information judiciaire se poursuit en vue d’identifier ces corps et de situer les responsabilités » et que « l’opinion nationale et internationale sera informée en temps utile des développements ultérieurs de ce dossier ».

Pana 04/03/2014