Actualités en ligne

Actualité & Information France Afrique

Lun12222014

Last updateSam, 20 Déc 2014 4pm

Articles

Ecobank: Contestations d'actionnaires nigérians

Banque - Un groupe de Nigérians, actionnaires du Groupe Ecobank, ont perturbé la tenue des travaux de la session extraordinaire de l'Assemblée générale du Groupe, convoquée ce lundi à Lomé (Togo), pour discuter des problèmes de gestion du Groupe.

Les contestataires nigérians, au nombre d'une centaine, brandissaient dans la salle des pancartes réclamant le départ du directeur général du Groupe, l'Ivoirien Thierry Tanoh, en poste depuis juillet 2012, à la suite du départ de son prédécesseur, Arnold Ekpe et du président du Conseil d'administration, le Nigérian Kolapo Lawson.

Le groupe des contestataires a réussi à suspendre les travaux de l'Assemblée générale extraordinaire, en disqualifiant le président de séance, André Siaka, accusé d'être responsable de malversations au sein du Groupe bancaire.

Il faut rappeler que le Groupe Ecobank, créé à l'initiative d'hommes d'affaires nigérians et togolais, avait été secoué en 2013 par des scandales relatifs à la gestion du Groupe, dont les révélations avaient coûté à son auteur, Mme Laurence do Rego, à l'époque directrice des Finances et Risques, le départ de la Banque.

Les révélations de mauvaise gouvernance  n'avaient pas épargné les anciens dirigeants de la Banque, que les pancartes des contestataires nigérians ont manqué de clouer au pilori, se contentant des slogans tels que: 'Thierry Tanoh must go' ('Thierry Tanoh doit partir'), 'No Thierry Tanoh for ETI to grow' ('ETI ne pourra pas se développer avec Thierry Tanoh')...

L'Assemblée générale extraordinaire de la Banque a été convoquée pour discuter notamment de l'amélioration de la gouvernance de la Banque, de la modification des statuts en ce qui concerne essentiellement la réduction du nombre et du mandat des administrateurs, la révision du quorum requis et la reconstitution du Conseil d'dministration.

Pana 04/03/2014