AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Mer07232014

Last updateMer, 23 Juil 2014 12am

Articles

Questions humanitaires au Niger en 2014

Société: Le Niger a besoin de 390 millions de dollars américains pour faire face aux questions humanitaires en 2014 - Le Niger a besoin de 390 millions de dollars américains en 2014 pour aider les populations vulnérables à faire face à l’insécurité alimentaire, selon le Plan humanitaire de réponse élaboré par  le Bureau de Coordination des actions humanitaires des Nations unies (OCHA).

Le Plan humanitaire lancé ce week-end par les autorités nigériennes 'vise à aider à couvrir les besoins non seulement des populations vivant en insécurité alimentaire, mais aussi les besoins des enfants confrontés à la malnutrition', selon le Coordonnateur humanitaire, Représentant-résident du système des Nations unies pour le Niger, Fodé Ndiaye.

'Nous voulons également répondre aux besoins des réfugiés et des retournés des conflits du Mali et de la situation au nord du Nigeria', a-t-il précisé.

M. Ndiaye a indiqué que le Plan de réponse stratégique était fondé sur une approche triennale, multi-sectorielle et multi-acteurs et est destiné à accompagner les efforts du gouvernement du Niger, notamment le Plan de soutien aux populations vulnérables.

En procédant au lancement de ce plan, le Premier ministre nigérien, Brigi Rafini, a indiqué que sa mise en œuvre sera opérée sous le leadership du gouvernement.

Toutefois, la conduite de l’action humanitaire doit se faire 'dans une dynamique partenariale et dans une logique de complémentarité qui n’exclut aucun acteur, qu’il soit partenaire bilatéral, service technique de l’Etat, entité décentralisée, système des Nations unies et ONG, dans le respect des  principes humanitaires universels', a souligné Brigi Rafini.

Selon lui, 'la synergie d’action est nécessaire pour gagner toute forme de vulnérabilité qui inhibe le potentiel des populations'.

Ce Plan de réponse concernera près de 3,3 millions de personnes à travers le pays en 2014 et contribuera à renforcer la résilience des communautés.

Le Niger, ayant connu une saison agricole et pastorale difficile, se prépare à faire face à d’importants déficits de la campagne 2013, estimé à 343.566 tonnes.

La situation nutritionnelle, en dépit des efforts consentis par le gouvernement et les acteurs humanitaires, demeure une préoccupation avec un taux de Malnutrition aiguë globale (MAG) s’élevant à 13,3 pc en 2013, selon l’Institut national de la statistique.

Ce taux est au-dessus du seuil critique de 10 pc, d'après les normes de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), mais se situe tout de même en dessous du seuil d’urgence de 15 pc.

Pana 04/03/2014