AfriqueJet News & Informations

Actualités France | News et informations du jour Afrique

Dim10262014

Last updateSam, 25 Oct 2014 8pm

Articles

La RD Congo ne pouvaient pas arrêter Omar El-Béchir

La RD Congo a refusé d'arrêter El-Béchir pour être en phase avec ses engagements envers l’UA - Les autorités de la République Démocratique du Congo (RDC) ne pouvaient pas arrêter le président soudanais, Omar El-Béchir, par respect de ses engagements envers l’Union africaine (UA),  lors de son séjour à Kinshasa dans le cadre du 17ème sommet du Marché commun de l'Afrique de l'Est et australe (COMESA), a déclaré  dimanche à la presse, She Okitundu, sénateur et membre de l'Alliance pour la majorité présidentielle (AMP).


'La RDC ne pouvait pas procéder à l’arrestation du président soudanais, pour ne pas se désolidariser d’une position qui a été prise par l’Union africaine (UA), refusant qu’un chef d’Etat en fonction soit traduit devant la Cour pénale internationale (CPI)', a indiqué She Okitundu.

Selon le sénateur congolais, la RDC ne cautionne nullement les crimes qui sont reprochés à El-Béchir. Mais, a-t-il ajouté, la question des chefs d’Etat en fonction n’est pas encore résolue jusqu’à présent et  il n’appartient  donc pas à la RDC d’être le premier pays à arrêter un chef d’Etat  étranger en fonction et à le transférer à la Haye.

'Ce n’est pas dans l’intérêt de la RDC, parce qu’il faut concilier l’intérêt supérieur de la RDC qui tient aux relations de bon voisinage et même harmonieuses avec les pays avec lesquels elle  est en contact et en même temps l’obligation de ne pas voir les crimes internationaux rester impunis', a-t-il souligné.

Près de 90 ONG congolaises avaient accusé les autorités de leur pays de manquer de collaboration avec la CPI , pour  avoir, selon elles, refusé de faire arrêter à Kinshasa, le président soudanais Omar El-Béchir,

El-Béchir est recherché par la CPI pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et génocide commis en 2003 au Darfour, région de l'Ouest du Soudan alors en rébellion contre Khartoum.

Pana 03/08/2014