AfriqueJet News & Informations

Actualités France | News et informations du jour Afrique

Lun10202014

Last updateLun, 20 Oct 2014 11am

Back Information News Afrique Ouest Actualités Maroc-France: Les relations au centre de la presse française

Maroc-France: Les relations au centre de la presse française

Paris, France - La crise diplomatique entre la France et le Maroc, née des propos tenus par l’ambassadeur de France aux Etats-Unis rapportés dans un documentaire sur la situation au Sahara occidental, est au centre des commentaires de la presse française, cette semaine, dans l’Hexagone.

Sous le titre « Crise diplomatique entre Paris et Rabat », Le Monde indique que Rabat, qui a jugé les propos du diplomate français « scandaleux et inadmissibles », demande au gouvernement français de sanctionner l'ambassadeur à défaut de le désavouer.

Selon le journal, l’ambassadeur de France aux Etats Unis, François Delattre, a affirmé dans un documentaire sur la situation au Sahara Occidental, que le Maroc est une « maîtresse avec laquelle on dort toutes les nuits, dont on n'est pas particulièrement amoureux, mais qu'on doit défendre».

Le Monde a révélé que sur cette affaire, viennent se greffer trois plaintes déposées en France pour « torture et complicité de torture' contre le patron de son contre-espionnage, Abdellatif  Hammouchi, qui de passage en France pour accompagner le ministre marocain de l'Intérieur, a reçu une convocation émanant d'un juge d'instruction.

Face à la vive réaction marocaine, écrit le journal, le président français François Hollande est alors monté au créneau, en téléphonant au monarque marocain « pour dissiper tous les malentendus et assurer le roi Mohammed VI de l'amitié constante entre la France et le Maroc ».

Dans le même ordre d'idées, le quotidien 'Libération', sous le titre «Paris tente de se rabibocher avec Rabat », reconnaît que les accusations de torture visant le patron du service de renseignements marocain gênent les deux capitales.

« François Hollande a dû appeler directement Mohammed VI pour apaiser les tensions entre la France et le Maroc, lundi soir', écrit Libération, ajoutant que cela a pour objectif de calmer la tension.

Sous le titre «Tension diplomatique entre la France et le Maroc», Le Figaro qui écrit que la relation n'est pas au beau fixe entre les deux proches alliés, indique qu'un communiqué du Quai d'Orsay a tenté d'apaiser la tension, évoquant un «incident regrettable» et promettant que «la lumière» serait faite.

Soulignant que le Maroc a signifié qu'il jugeait cette démarche insuffisante, le journal note qu'en réponse, le pays a décidé de reporter une visite de Nicolas Hulot, envoyé spécial du président français, prévue lundi et mardi prochains.

« Comment expliquer la tension persistante entre le Maroc et la France?? », s’interroge La Croix qui informe que le Maroc a annoncé mercredi 26 février suspendre « l’exécution de tous les accords de coopération judiciaire avec la France ».

Pour le journal, le climat entre Paris et Rabat s’est alourdi depuis l’arrivée de François Hollande à l’Elysée qui avait réservé sa première visite au Maghreb à l’Algérie au lieu du Maroc comme c’était traditionnellement le cas.

« Les Marocains ont fait le lien avec la façon dont le Royaume avait été mal perçu au début des années Mitterrand. Rabat a l’impression que la coopération avec les Algériens est plus valorisée par Paris », explique le quotidien, ajoutant que la réaction marocaine est d’autant plus vive que le pays se considère comme un îlot de stabilité indispensable dans la région.

Pana 02/03/2014