Actualités en ligne

Actualité & Information France Afrique

Dim12212014

Last updateSam, 20 Déc 2014 4pm

Back Accueil Afrique Ouest Autoroute Abidjan-Lagos: Réunion ministérielle à Abuja

Autoroute Abidjan-Lagos: Réunion ministérielle à Abuja

Les ministres des Travaux publics et des infrastructures routières de cinq Etats membres de la Communauré économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), associés dans le Projet du corridor Abidjan-Lagos, se réunissent ce vendredi à Abuja, la capitale nigériane, pour lancer les activités liées à la réalisation du projet routier long de de 1028 km reliant les capitales des pays impliqués.

Les pays représentés sont le Bénin, la Côte d'Ivoire, le Ghana, le Nigeria et le Togo.

A l'issue de leur réunion, les ministres devraient adopter des décisions importantes concernant le projet de construction de l'autoroute, qui seront présentées lors du Sommet des chefs d'Etat et de gouvernement prévu en mars prochain.

Ils devraient examiner, entre autres, les réponses des firmes invitées à faire des propositions en tant que Mobilisateurs de ressources,  Conseillers transaction et Conseillers techniques du projet.

Durant leur troisième réunion à Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire, le Comité avait exhorté les cinq pays à apporter une contribution de 50 millions de dollars comme 'fonds de démarrage' pour montrer leur engagement dans  l'exécution rapide du projet, qui se situe dans la Phase I du Programme régional de développement des infrastructures Dakar-Lagos, destiné à renforcer les échanges commerciaux, mais aussi la liberté de circulation des biens, des personnes, des biens et services dans la région.

Selon un communiqué de la Commission de la CEDEAO, la recommandation faite à cette réunion a été approuvée par leurs chefs d'Etat et de gouvernement durant leur rencontre du mois dernier en marge du Sommet de l'Union africaine à Addis-Abeba, en Ethiopie.

Le fonds de démarrage finance les activités préparatoires. La participation des opérateurs des secteurs public et privé est préconisée dans ce projet - une autoroute à six voies sur lesquelles devraient transiter 75 pc des produits transportés dans la région, reliant la plupart des principaux ports de la zone.

Pana 28/02/2014