AfriqueJet Actualités

Actualité Afrique | Actualités & informations - Actualités Africaines

Dim04202014

Last updateSam, 19 Avr 2014 5pm

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique du Nord Conférence de Rome: Mobiliser la communauté internationale pour la Libye

Conférence de Rome: Mobiliser la communauté internationale pour la Libye

La deuxième conférence internationale pour le soutien à la Libye, prévue à Rome, se propose de 'mobiliser davantage de soutien de la communauté internationale en faveur de la Libye pendant sa transition démocratique', a révélé jeudi le journal libyen 'Libye infos'.

La conférence sera aussi axée sur 'le soutien des efforts déployés pour l'instauration d'un dialogue national, la réalisation d'une justice de transition, la réconciliation nationale et la rédaction de la constitution, sans oublier le soutien pour l'édification d'institutions nationales capables de faire face aux exigences d’un Etat moderne', affirme le journal, ajoutant que la rencontre de Rome vise en outre à 'soutenir la gouvernance local, la répartition des compétences et le suivi et l'exécution des recommandations de la première conférence de Paris ainsi que les initiatives des pays du G8 sur la formation des éléments de l'armée et de la police'.

A Rome, les participants vont également 'se pencher sur le suivi, la mise en place et l'exécution des mécanismes du plan de Tripoli sur la gestion de la sécurité des frontières, la lutte contre la corruption et pour la promotion de la transparence', note 'Libye infos'.

Le journal a, à cet égard, publié les propos de la vice-ministre déléguée chargée des Affaires politiques du ministère des Affaires étrangères, Mme Wafaa Aboukaikis, affirmant que la conférence qui va enregistrer la participation de plus de 31 pays et 7 organisations internationales, sera la suite de la conférence de Paris, sanctionnée par plusieurs recommandations sur le soutien à la Libye.

Mme Aboukaikis a ajouté, à cet égard, que plusieurs commissions ont été crées pour consolider leur travail sur les secteurs de la sécurité, de la gestion des frontières, des armes et minutions, de la justice et de la primauté de la loi, etc.

Par ailleurs, le journal a abordé, en première page, les perturbations notées pour la deuxième fois, dans l'élection de l'autorité constituante dans la ville de Derna, dans l'est de la Libye, sous le titre 'Derna la captive est interdite d'élections'.

Selon le journal, des organisations de la société civile évoluant dans la ville ont, dans un communiqué, appelé les populations à ne pas participer au scrutin de mercredi dernier afin 'de préserver leurs vies à la suite de menaces de faire exploser les bureaux de vote'.

'Les populations (de Derna) ne peuvent pas élire leurs représentants à la commission des soixante chargée de rédiger la constitution pour l'édification d'un état civil démocratique alors que la peur et les troubles sévissent dans une ville qui considère la constitution et les élections comme des choses relevant de l'incrédulité', commente le journal.

'L'Etat reste les mains croisées face à l'enlèvement de la ville', souligne encore 'Libye infos', indiquant que seuls 23 bureaux de vote ont été ouverts sur les 81 qui n'avaient pas pu voter le 20 février dernier pour des raisons de sécurité.

Sur le plan sportif, le journal a couvert la cérémonie de pose de première pierre organisée en banlieue de Tripoli pour la construction d'un stade national de football qui devrait abriter les matches de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) de 2017 dont l'organisation est confiée à la Libye.

Présidant la cérémonie, en présence de l'ancien footballeur allemand Franz Beckenbauer, ambassadeur de la CAN 2017 en Libye, le Premier ministre libyen Ali Zeidan a affirmé que la construction de ce complexe est un message pour dire au monde entier que 'ce peuple qui a gagné le Jihad de la révolution va remporter, chaque jour aussi, la bataille de construction, de production et de réalisations technique, sportive et culturelle propres aux nations et preuves de leur développement'.

Sur le plan économique, le journal 'Février' a révélé que la bourse de la Libye envisage de lancer, en avril prochain, le premier fonds d'investissements islamique avec un capital de 165 millions de dinars libyens pour un revenu annuel prévisionnel estimé à 20 pour cent du capital.

Le journal a précisé qu'une commission mixte du marché financier libyen et de la Banque centrale libyenne se charge du lancement de ce fonds dont l'objectif 'est de contribuer à la reconstruction et à la redynamisation du secteur immobilier en Libye après une léthargie qui a duré pendant trois années'.

Pana 28/02/2014