AfriqueJet News & Informations

Actualités France | News et informations du jour Afrique

Dim10262014

Last updateSam, 25 Oct 2014 8pm

Back Information News Afrique Ouest Une action financière positive pour l'autonomisation des femmes

Une action financière positive pour l'autonomisation des femmes

Goodluck Jonathan pour une 'action financière positive' pour les femmes en Afrique - Le président nigérian Goodluck Jonathan a proposé jeudi une action financière positive pour les femmes dans le cadre des efforts pour l'autonomisation de ces dernières afin de renforcer la sécurité humaine en Afrique.

Le chef de l'Etat nigérian a fait cette proposition dans son discours à une conférence sur le thème 'Sécurité humaine, paix et développement : Un agenda pour le 21ème siècle', qui se tient dans la capitale nigériane, Abuja, dans le cadre des célébrations du centenaire de l'unification du pays.

En insistant sur la nécessité d'autonomiser les femmes en Afrique, le président Jonathan a déclaré: 'Quand il y a des guerres et des conflits sociaux, les femmes et les enfants en sont les principales victimes. Ainsi, en cas de paix et de stabilité, les femmes et les enfants devraient être ceux qui en profitent le plus'.

En expliquant comment ce financement positif fonctionnerait, il a déclaré que les banques devaient accorder au moins trente pour cent de leurs prêts au secteur agricole aux femmes et aux entreprises agro-alimentaires appartenant à des femmes.

'Il est prouvé qu'il est rare que les femmes ne remboursent pas leurs prêts. Cet intérêt porté aux femmes doit devenir notre priorité pour les objectifs du développement post-2015. Sécuriser l'avenir des femmes équivaut à sécuriser l'avenir de l'Afrique', a-t-il ajouté.

En s'exprimant également lors de cette conférence, le président français François Hollande a déclaré que si l'Afrique avait un bel avenir, ces espoirs pourraient être ruinés par l'insécurité.

Il a promis l'aide de son pays au Nigeria pour lutter contre la menace du terrorisme incarnée par la secte islamiste Boko Haram, en déclarant: 'votre lutte est la nôtre'.

'Nous serons toujours prêts non seulement à apporter notre soutien politique mais également à apporter notre aide chaque fois que vous en aurez besoin', a affirmé M. Hollande, en ajoutant que la lutte contre le terrorisme était également une lutte pour la démocratie.

Il a condamné les attaques de la violente secte islamiste, qui a récemment intensifié ses actions dans les Etats de Borno et de Yobe, malgré le déploiement massif de troupes dans le Nord-Est qui est plus touché par la rébellion.

Le président français a particulièrement condamné le massacre dans la nuit de lundi de plus de 40 élèves du Collège du gouvernement fédéral dans l'Etat du nord-est de Yobe.

Pana 28/02/2014