AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Jeu08212014

Last updateMer, 20 Aoû 2014 11pm

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique Centrale Centrafrique: Une campagne de promotion de la coexistence pacifique

Centrafrique: Une campagne de promotion de la coexistence pacifique

Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) a lancé mercredi à Bangui une initiative visant à promouvoir la paix et la cohésion sociale au sein des communautés en République centrafricaine (RCA).

A cette occasion, le PNUD a également lancé un appel aux bailleurs pour réunir 22 millions de dollars américains pour garantir l’atteinte des objectifs visés par le projet.

Dans un communiqué publié à New York, la Représentante-résidente du PNUD à Bangui, Mme Kaarina Immonen, explique que: 'le programme a pour but d’aider a la reconstruction du tissu social en République centrafricaine, en réduisant les vulnérabilités dans les secteurs social, économique et sécuritaire'.

Selon elle, le projet va combler le fossé entre la terrible situation humanitaire qui secoue le pays et les efforts pour bâtir la paix, la résistance de la communauté et le développement à long terme.

Mme Immonen indique que l’initiative de deux ans, d’un coût de 26 millions de dollars américains, implique une série d’activités argent contre travail et de cohésion sociale pour aider plus de 350.000 personnes dans le Centre et l’Ouest du pays.

Dans les régions de Bangui, d'Ouham, d’Ouham-Pende, de Nana-Gribizi et le Haut Kotto, le PNUD va aider à initier des programmes de Travaux publics pour créer des emplois temporaires pour réhabiliter les infrastructures endommagées, telles que les réservoirs d’eau, les ponts et les cliniques locales.

Il va également soutenir les perspectives de revenus des groupes marginalisés, tels que les femmes par le biais de la formation professionnelle et les mettre en relation avec les maires et les administrations locales pour consolider leur prise de décision.

Elle annonce par ailleurs des campagnes de sensibilisation par l'organisation de séminaires, de débats publics sur des questions comme les droits de l’Homme, l’abus de drogues et la violence basée sur le sexe.

'En regroupant les membres des communautés de différentes religions ou groupes ethniques dont la moitié est constituée de jeunes, le programme va aider à dissiper les divergences et améliorer la sécurité en général', estime Mme Immonen.

Le conflit en RCA a éclaté lorsque les rebelles en majorité des musulmans de la 'Seleka' ont lancé des attaques en décembre 2012.

Il a ensuite pris une tournure de plus en plus sectaire avec les miliciens principalement chrétiens, connus sous le nom 'd’anti-Balaka' (anti-machette) qui ont pris les armes.

En outre, des milliers de civils auraient été tués, plus de 700.000 personnes déplacées dans le pays et plus de 288.000 obligées de fuir dans les pays voisins au Cameroun, au Tchad, en République démocratique du Congo et en République du Congo.

Pana 28/02/2014