AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Ven08012014

Last updateVen, 01 Aoû 2014 9am

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique Centrale Appliquer les réformes entreprises au COMESA

Appliquer les réformes entreprises au COMESA

Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) - Le président de la République Démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila, a promis de mettre en application les différentes réformes entreprises au sein du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), dans son discours prononcé mercredi à Kinshasa, lors du 17ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de cette organisation.

Le président Kabila, qui venait de prendre la direction du COMESA, après une cérémonie de passation avec son prédécesseur,  le président ougandais Yoweri Museveni, a promis d’œuvrer pour la matérialisation des objectifs de l’organisation dont  la mise en oeuvre des programmes agricoles, en vue d’assurer la sécurité alimentaire des populations des Etats membres.

Selon lui, le COMESA est devenu un puissant outil de promotion de développement de ses Etats membres, ainsi que l’intégration de leurs économies. Il est ainsi reconnu aujourd’hui, de manière quasi unanime, comme la plus grande zone de libre-échange en Afrique.

Le COMESA, a-t-il poursuivi, s’étend sur un espace de 16,5 millions de Km2, habité par 490 millions d’âmes et totalisant un Produit intérieur brut de 425 milliards de dollars américains. Bien plus, a-t-il ajouté, la région COMESA est citée, sur le plan mondial, parmi celles qui ont le meilleur taux d’investissement et ont mieux résisté à la dernière crise économique financière qui a secoué le monde.

Tout en reconnaissant le niveau encore faible des échanges à l’intérieur de la région, Kabila a cependant salué la progression, ajoutant qu’au cours de la dernière décennie, les  échanges ont augmenté de 6 à 11%.

De son coté, le président sortant, l’Ougandais Museveni, a affirmé que le marché africain ne sera pas compétitif tant que l’Afrique restera balkanisée économiquement, ajoutant que le COMESA, la CEEAC, la SADC et autres organisations régionales constituent la thérapie des marchés africains fragmentés.

Pana 27/02/2014