Dim11232014

Last updateDim, 23 Nov 2014 12pm

Articles

Sécurité au Nigeria: Jonathan condamne le meurtre des écoliers

Le président nigérian, Goodluck Jonathan, a condamné l'assassinat perpétré lundi soir par les insurgés islamistes d'au moins 29 élèves du Collège du gouvernement fédéral à Buri-Yadi situé dans l’Etat de Yobe, dans le nord-est du Nigeria, tout en le qualifiant d’'odieux, brutal et aveugle'.


Dans un communiqué de la présidence publié mardi, le dirigeant nigérian a indiqué avoir reçu les nouvelles des meurtres avec  une ' immense tristesse et  angoisse'.

'En son nom et au nom du gouvernement fédéral, le président Jonathan présente ses condoléances les plus sincères aux parents et proches des étudiants assassinés. Le président condamne le meurtre odieux, brutal et aveugle des étudiants innocents par les terroristes et les fanatiques dérangés qui ont clairement perdu toute moralité humaine et qui sont descendus au niveau de la bestialité', a indiqué le communiqué.

Des présumés insurgés de Boko Haram ont pris d'assaut l’école, égorgé les étudiants, au lieu de les tuer avec des fusils - leur mode opératoire habituel - afin d'éviter d'attirer l'attention et mis le feu à l’école.

L'attaque sur le collège est la dernière d'une série de violences visant les écoles de l'Etat.

Yobe est l'un des trois Etats que le gouvernement fédéral a placés sous état d'urgence dans le but de réduire les attaques de la violente secte Boko Haram . Les autres Etats sont Adamawa et Borno.

Pana 26/02/2014