Actualités en ligne

Actualité & Information France Afrique

Mer12172014

Last updateMer, 17 Déc 2014 9pm

Back Accueil Afrique Ouest Actualités Sécurité alimentaire en Afrique du Nord et au Proche Orient

Sécurité alimentaire en Afrique du Nord et au Proche Orient

Un Plan régional stratégique de la FAO pour améliorer la sécurité alimentaire en Afrique du Nord et au Proche Orient - La réduction des pertes et des gaspillages dans la production et dans la chaîne alimentaire jouera un rôle fondamental dans l'amélioration des réserves alimentaires, l'atteinte d'une sécurité alimentaire et la pression exercée sur les ressources naturelles, au niveau de la région de l'Afrique du Nord et du proche Orient (NENA), a indiqué, un communiqué de la FAO parvenu, mardi, à la PANA.

Cette région de l'Afrique du Nord et du Proche Orient importe 50% de ses besoins alimentaires et perd le tiers de sa production agricole et de son importation dans la chaîne alimentaire, soit environ 14 à 19% de ses graines, 26% de ses ressources en poissons et en fruits de mer, 13% de ses ressources en viande et 45% de ses ressources en fruits et en légumes.

C'est au regard de ces pertes et gaspillages, que la FAO a proposé un Plan régional stratégique de sortie de crise qui a dominé les échanges au cours de la rencontre qui s'est tenu, à Rome (Italie), sous l'égide de son Bureau régional en Afrique du Nord et au Proche Orient.

A l'issue de la rencontre, les gouvernements des pays de l'Afrique du Nord et du Proche Orient  se sont engagés à réduire à hauteur de 50%, les pertes et les gaspillages alimentaires dans la région dans les dix prochaines années.

Les participants à la Conférence régionale ont recommandé, entre autres, l'amélioration des mécanismes de collectes de données, des analyses et des échanges de renseignements, la promotion des campagnes de sensibilisation et des bonnes pratiques chez les agriculteurs, les consommateurs et tous ceux qui interviennent tout au long du processus de la chaîne d'approvisionnement alimentaire.

La promotion de politiques et de réglementation, le renforcement de la collaboration et de la coordination entre les institutions et les populations des Etats membres, la promotion de l'investissement et l'implication du secteur privé, ont également été recommandés par les participants.

Selon la FAO, 11% de la population de la zone de l'Afrique du Nord et du Proche Orient souffrent d'une malnutrition chronique, dont la plupart sont des familles vulnérables vivant dans les zones rurales et dont leurs moyens de subsistance ne reposent que sur l'agriculture.

La perte en main-d'oeuvre et en ressources constatées également dans la région ont entraîné une baisse remarquée des rendements économiques dans le secteur agro-alimentaire et chez les agriculteurs et une hausse de la facture des importations vivrières.

Pour ce faire, le cadre du Plan régional stratégique a recommandé comme priorité, la mise en place d'un mécanisme de collecte de données et d'une approche participative par une coopération élargie de plusieurs institutions et intervenants dans le secteur afin de réduire les pertes et les gaspillages tout au long de la chaîne alimentaire au niveau des 19 pays de la région, membres de la FAO.

Le Plan a également préconisé des campagnes de sensibilisation au niveau des consommateurs de la région pour les informer des conséquences néfastes pouvant découler d'une non utilisation et d'une non gestion rationnelle des ressources alimentaires.

Félicitant les progrès et les réalisations enregistrés dans des pays tels que l'Irak, l'Iran, les Émirats arabes unis (UAE) et la Tunisie, le Plan régional stratégique a, en outre, insisté sur les consultations nationales et régionales, l'adoption d'initiatives à l'échelle nationale pour la réduction des pertes et gaspillages des ressources alimentaires, dans des pays comme l'Egypte et l'Arabie saoudite.

Le Plan régional stratégique, note-t-on, a été conçu en conformité avec l'initiative mondiale entreprise par la FAO pour lutter contre les pertes et les gaspillages des ressources alimentaires tout en tenant compte des caractéristiques socio-économiques spécifiques de la région de l'Afrique du Nord et du Proche Orient.

Pana 26/02/2014