AfriqueJet Actualités

Actualité Afrique | Actualités & informations - Actualités Africaines

Ven04252014

Last updateJeu, 24 Avr 2014 8pm

Back Information News Afrique Ouest Mener des réformes électorales en Côte d'Ivoire

Mener des réformes électorales en Côte d'Ivoire

Un expert de l’ONU invite le gouvernement ivoirien à mener des réformes électorales - Un expert de l'ONU chargé des droits de l'Homme, Doudou Diène, a estimé mardi à New York que la Côte d'Ivoire doit adopter des réformes urgentes avant les élections présidentielles d’octobre.

M. Diène a fait cette déclaration après une visite de travail de 13 jours dans ce pays.

Chargé par le Conseil des droits de l'Homme de surveiller, signaler et de l’informer sur la situation des droits de l'Homme en Côte d'Ivoire, M. Diène a exhorté les autorités ivoiriennes à accélérer le règlement des questions de fond, y compris la réforme de la Commission électorale indépendante et la mise à jour de la liste électorale.

Il a indiqué que lors de sa visite, il a rencontré des fonctionnaires, des responsables de la Société civile et des membres du corps diplomatique.

Il a également exhorté les responsables de ce pays à accélérer la réintégration impartiale des ex-combattants et l'organisation de procès liés à la crise post-électorale, ainsi que les réparations pour les victimes de la crise.

Il s'est félicité de l’amélioration de la sécurité, appuyée par la mise en place par les autorités étatiques et la relance du dialogue politique entre le gouvernement et l’opposition.

«J'encourage les différents partis politiques à s'abstenir de commentaires pouvant susciter la division et qui pourraient nuire à la réussite des négociations politiques en cours', a déclaré M. Diène, invitant les exilés à rentrer.

Il a également reconnu les efforts déployés par les autorités pour rétablir l'Etat de droit et renforcer le processus démocratique, notamment la prorogation des mandats de la Commission dialogue, vérité et réconciliation et la Cellule spéciale d’enquête, la libération provisoire des détenus liés à la crise électorale.

En ce qui concerne les défis que rencontre le pays, M. Diène a exprimé sa préoccupation face à la lenteur des procédures judiciaires dans le suivi des recommandations de la Commission nationale d’enquête qui avait déclaré que de graves violations des droits de l’Homme ont été commises par les deux camps durant la crise.

Les recommandations de M. Diène font partie d'un rapport complet qu'il présentera en mars au Comité des droits de l'Homme, basé à Genève, en Suisse.

Pana 26/02/2014