AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Mer08272014

Last updateMer, 27 Aoû 2014 8am

Back Information News Afrique Ouest Actualités Economie: Approbation des compromis issus des négociations sur l'APE

Economie: Approbation des compromis issus des négociations sur l'APE

Les ministres des Finances de la sous-région ouest-africaine approuvent les compromis issus des négociations sur l'APE - Les ministres ouest-africains des Finances et du Commerce ont adopté les propositions de compromis pour conclure une décennie de négociations sur l'Accord de partenariat économique (APE) avec l'Union européenne (UE) permettant un libre échange entre les deux régions, a annoncé la Commission de la CEDEAO dans un communiqué.

L'accord en préparation devrait remplacer deux régimes commerciaux précédents entre les deux régions et se conformer aux exigences de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

A l'issue de la rencontre placée sous l'égide du Comité ministériel de suivi (MMC) à Dakar, les ministres ont adopté les compromis proposés durant les précédentes réunions des négociateurs en chef et des hauts fonctionnaires.

Les propositions examinées par les ministres émanent de la réunion du 6 février des négociateurs en chef des deux parties tenue à Bruxelles où ils ont approuvé les concessions faites lors de la réunion du 24 janvier à Dakar des hauts fonctionnaires afin d'aplanir leurs divergences et de conclure les négociations.

Les propositions de compromis concernent l'accès au marché, où la région a accepté de libéraliser 75 pc de son marché sur une période transitoire de 20 ans, en fonction des groupes de produits, un changement radical par rapport à sa position initiale qui était de 60 pc  sur 25 ans.

Des compromis ont été également faits sur d'autres points litigieux tels que le Programme APE pour le développement (PAPED) pour lequel, la région a demandé 16 milliards d'euros à l'UE pour lui permettre de réduire son déficit infrastructurel en vue de l'application de l'accord.

Les deux parties sont également tombées d'accord sur les besoins prioritaires évalués à 6,5 milliards d'euros, qui couvrent le commerce, l'industrie, l'agriculture, les infrastructures, l'énergie et le renforcement des capacités des acteurs non-étatiques.

La conclusion des négociations mettra fin à une ère de régimes commerciaux différents, après la signature en 2007 de l'APE par la Côte d'Ivoire et le Ghana pour maintenir leur accès préférentiel au marché de l'UE.

Les ministres ont proposé que d'autres consultations soient organisées pour le secteur privé, les organisations de la Société civile et d'autres partenaires avant le prochain Conseil des ministres, où les propositions seront étudiées avant examen et adoption par les chefs d'Etat et de gouvernement.

Pana 26/02/2014