AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Mar07292014

Last updateLun, 28 Juil 2014 10pm

Mali: La malnutrition reste un défi majeur pour les familles

Alimentation : La société civile se mobilise pour le renforcement de la nutrition - Malgré les efforts déployés au Mali, la malnutrition reste un défi majeur pour les familles maliennes. La dernière enquête démographique et de santé montre que plus d’un tiers des enfants souffrent d’un retard de croissance et que 12,7% sont émaciés.

Pour renverser cette tendance, les acteurs de la société civile, viennent d’initier un projet intitulé « mobiliser la société civile pour le renforcement de la nutrition au Mali ». Ce nouveau projet a été lancé le 21 février 2014, par le secrétaire général du ministère de la santé et de l’hygiène publique, au cours d’une cérémonie organisée à l’hôtel Radisson Blu.

Pr Ousmane Doumbia, secrétaire général du ministère de la santé et de l’hygiène publique, accompagné de Mme Sally Haydock, Directrice résidente du PAM au Mali et de Boureima Allaye Touré, Président du Conseil national de la société civile et secrétaire général de l’OMAES, a présidé le 21 février 2014, le lancement du projet intitulé « mobiliser la société civile pour le renforcement de la nutrition au Mali ». Boureima Allaye Touré, a indiqué que lutter contre la malnutrition à l’échelle nationale est un investissement intelligent car l’éradication de la sous-nutrition chez les jeunes enfants présente de multiples avantages.

Il a rappelé que « scalling Up Nutrition » communément appelé SUN est un mouvement qui réunit des responsables des gouvernements, de la société civile, des Nations-Unies, des donateurs, du secteur privé et des chercheurs,  qui œuvrent en faveur de l’amélioration de la nutrition. La Directrice résidente du PAM a rappelé qu’il y a environ 12 mois que le Programme alimentaire mondial a signé un accord avec le secrétariat du mouvement SUN pour favoriser l’accès aux ressources financières des organisations de la société civile du Mali afin de renforcer la coordination et l’efficacité de cette dernière à mener un plaidoyer efficace pour la nutrition à l’échelle nationale.

Selon elle, les recherches montrent qu’une meilleure nutrition contribue à bâtir une société plus prospère. Au nom du ministre de la santé et de l’hygiène publique, le secrétaire général du département s’est réjouit de la création du Mouvement de renforcement de la nutrition, dont les objectifs sont : contribuer à la réduction significative et durable de la sous-nutrition et à l’amélioration de la santé et de la prospérité des générations futures ; sécuriser et maintenir la nutrition comme une priorité dans l’aide au développement. Selon lui, le Mali a adhéré depuis mars 2011 à ce mouvement international de renforcement de la nutrition. « Cette cérémonie marque l’engagement de la société civile à nos cotés en vue de promouvoir la bonne nutrition au Mali et de lutter contre la malnutrition », a-t-il déclaré.

Assane Koné

Le Républicain du 24 Février 2014