AfriqueJet News & Informations

Actualités France | News et informations du jour Afrique

Ven10312014

Last updateJeu, 30 Oct 2014 7pm

Back Information News Afrique Ouest Paludisme et malnutrition au Togo: Réduire la vulnérabilité

Paludisme et malnutrition au Togo: Réduire la vulnérabilité

Santé: 14 millions de dollars de la Banque mondiale pour réduire la vulnérabilité des femmes et des enfants contre le paludisme et la malnutrition au Togo - La Banque mondiale vient d’approuver pour le Togo un nouveau financement de 14 millions de dollars américains destiné à la réduction de la vulnérabilité des femmes et des enfants face au paludisme et à la malnutrition, annonce samedi sa représentation à Lomé.

Ce financement doit notamment 'aider le Togo à assurer des services de santé et de nutrition vitaux à plus de 1,3 million de personnes, dont 60 pc de femmes et de petites filles de moins de cinq ans, indique un communiqué de la banque.

Il sera mis à disposition du Projet d’amélioration des services de santé maternelle et infantile et de nutrition au Togo (PASMIN) avec l’ambition de 'réduire le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans, qui se situe encore actuellement à 123 décès pour 1000, et à lutter contre le fléau de la mortalité maternelle'.

Le projet, note la Banque mondiale, sera mis en œuvre sur quatre ans et devrait permettre d’éviter 17.000 décès et, 'ouvrira également la voie à un renforcement soutenu du suivi et de la gestion des services de santé publique essentiels'.

Les  actions à mener contre le paludisme dans le cadre du projet seront déployées dans l’ensemble du pays, souligne la banque qui précise par ailleurs que  'celles qui concernent les services de nutrition seront en revanche concentrées dans la région des Plateaux et la région Centrale, en raison de leurs forts taux de malnutrition chronique et de l’existence d’interventions similaires et déjà en place dans les régions des Savanes et de la Kara (nord du pays)'.

'Les femmes enceintes auront accès aux services de nutrition et de lutte contre le paludisme dans le cadre de leurs consultations prénatales. La prise en charge des jeunes enfants, dont l’état nutritionnel au cours des 1000 premiers jours de vie s’est particulièrement aggravé, sera assurée par des agents de santé communautaires formés à cet effet ; ces soins intégrés permettront de protéger les enfants de pathologies qui sont induites à la fois par le paludisme et la malnutrition chronique et sont responsables de nombreux décès évitables', indique le communiqué de la banque.

Au Togo, pays endémique, le paludisme constitue la première cause de morbidité et de mortalité: 1 personne sur 20 qui développent le paludisme décède, indiquent des sources officielles.

Dans la plupart des cas, soulignent les services de santé, ce sont des enfants de moins de 5 ans qui meurent.

En ce qui concerne la malnutrition, d’après une récente étude menée sur la situation des enfants et des femmes au Togo, '97 pc des enfants togolais n’ont pas accès à une alimentation qui répond aux critères nutritionnels adéquats'.

Sur 1000 enfants, 108 meurent avant leur cinquième anniversaire et la malnutrition est associée à un grand nombre de cas de décès prématurés.

Pana 23/02/2014