AfriqueJet News & Informations

Actualités France | News et informations du jour Afrique

Mar10212014

Last updateLun, 20 Oct 2014 8pm

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique du Nord Mauritanie: Le nouveau gouvernement et la réunion du G5 à la une

Mauritanie: Le nouveau gouvernement et la réunion du G5 à la une

Une de la presse en Mauritanie - La presse parue en Mauritanie cette semaine a commenté la tardive formation du  gouvernement post-élections législatives,  marquée par la reconduction des titulaires des départements les plus importants et la réunion, dimanche dernier à Nouakchott, de cinq chefs d’Etat du Sahel (Mauritanie, Mali, Niger, Burkina Faso et Tchad), consacrée à la lutte contre le terrorisme.

Le quotidien 'Le Rénovateur' parle d’un nouveau gouvernement 'en pré-campagne électorale, qui ne connaît pas de répit' depuis le premier jour de sa formation.

Pour cet organe, la nouvelle équipe 'exécute ainsi à la lettre les instructions du président de la République visant à assurer un service public dynamique de proximité' dans le cadre d’une action dont la toile de fond  serait la prochaine élection présidentielle prévue en juin 2014.

Pour sa part, l’hebdomadaire 'Biladi' explique les raisons du retard constaté dans la formation du nouveau gouvernement sous le titre 'Aziz /UPR: désaccord ou rébellion'.

Ce journal affirme en effet que les relations entre le président Mohamed Ould Abdel Aziz et l’Union pour la République  (UPR, principal parti de la majorité présidentielle)  'ne sont pas au beau fixe'.

Des allégations illustrées par le fait que 'les députés de la formation au pouvoir ont catégoriquement rejeté la proposition présidentielle relative à la formation du bureau de l’Assemblée nationale.

Un désaccord, voire une fronde surprenante, qui aurait retardé la formation du gouvernement post-élections législatives.

Commentant la réunion des chefs d’Etat du Sahel sur le terrorisme, tenue le week-end dernier à Nouakchott, l’organe 'Al Akhbar' cite Ahmedou Ould Abdallah, ancien Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies dans plusieurs pays du continent africain, estimant quil est 'compréhensible que les pays du G5 (Mauritanie, Mali, Niger, Burkina Faso et Tchad) se regroupent pour mutualiser leurs efforts en vue de la collecte des renseignements et de la mobilisation des ressources'.

'Ce sont des pays confrontés à un risque réel et à une menace sécuritaire sérieuse', note le journal.

Au sujet de la même réunion, le quotidien 'l’Authentique' estime 'qu’en présidant aux destinées de l’Union africaine, la Mauritanie accepte désormais d’être un pays africain du Sahel'.

Pour ce journal, 'un pays africain tout court doit cesser d’écouter les voix de la rébellion de l’Azawad (Nord-Mali)'.

Pana 23/02/2014