AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Mar09162014

Last updateLun, 15 Sep 2014 10pm

Articles

International: Prioriser la réforme du système fiscal international

Système fiscal international - Le G20 doit prendre les mesures nécessaires pour réformer le système fiscal international pour mettre fin à la fraude dans ce domaine, dans le cadre de sa réunion des ministres des Finances et des gouverneurs de Banque centrale (22-23 février) à Sydney, en Australie a déclaré ce vendredi l'organisation internationale, Oxfam.

En soulignant que des milliards de dollars étaient perdus chaque année du fait des échappatoires et évasions fiscales, l'organisation a ajouté qu'il fallait combler ce manque à gagner.

'La plus grande partie de cet argent devrait être investie dans des secteurs comme la santé et l'éducation dans les pays en développement, pour aider à sortir les populations de la pauvreté et réduire leur dépendance à l'aide', a demandé Oxfam au G20.

La directrice exécutive d'Oxfam Australie, Dr. Helen Szoke, s'est félicitée de la nouvelle selon laquelle le gouvernement australien avait inclus la réforme fiscale internationale dans les priorités de sa présidence du G20 en 2014.

En conséquence, le G20 sera jugé cette année sur la manière de lutter contre l'évasion fiscale, de promouvoir la transparence fiscale au niveau international et devra s'assurer que les pays en développement bénéficient de ces changements, en particulier en ce qui concerne le partage des informations, a indiqué Oxfam dans un communiqué transmis à la PANA.

'En tant que président du G20, l'Australie a la responsabilité d'aider à rétablir l'impartialité et l'intégrité du système fiscal international', a déclaré le Dr. Szoke.

Selon Mme Szoke, la conjugaison de l'évasion fiscale et du taux d'imposition trop faibles facilite la sortie illicite d'une quantité énorme de capitaux des pays les plus pauvres du monde.

'Entre 2008 et 2010, l'Afrique subsahariene a perdu en moyenne 63,4 milliards de dollars américains de cette manière chaque année, soit plus du double de ce qu'elle a reçu au titre de l'aide', a-t-elle indiqué.

D'autre part, Oxfam a invité les ministres des Finances du G20 à s'atteler à mettre en place des systèmes fiscaux nationaux et internationaux plus performants.

Pana 22/02/2014