AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Dim09212014

Last updateDim, 21 Sep 2014 12pm

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique Centrale Finances publiques: Réformes des finances publiques en RDC

Finances publiques: Réformes des finances publiques en RDC

Economie - « Nous sommes dans la bonne direction », soutient Kitebi. C'est au Centre des événements Roméo Golf de Gombe que se tient jusqu'à ce vendredi la 3ème réunion du Cadre permanent de concertation et de suivi des réformes des finances publiques. Une occasion de faire le point, à côté de tous les partenaires au développement, du chemin parcouru.

D'ores et déjà, pour le ministre délégué aux Finances, Patrice Kitebi, « nous sommes dans la bonne direction » en matière de réformes dans la gestion des finances de l'Etat.

Le Cadre permanent de concertation et de suivi des réformes des finances publiques s'est donné deux jours, soit les 20 et 21 février au centre des événements Roméo Golf de Gombe, pour faire le point du chemin parcouru dans l'initiative lancée par le gouvernement. C'est la troisième réunion de cette structure depuis sa réunion inaugurale d'avril 2013.

Tous les partenaires au développement, qui accompagnent le gouvernement dans ce vaste projet, ont répondu à l'invitation du ministère des Finances, représenté pour la circonstance par Patrice Kitebi, ministre délégué aux Finances. Et c'est justement Patrice Kitebi qui a le mérite de circonscrire dans son discours d'ouverture, prononcé hier mercredi, tous les contours de ce projet, insistant sur les objectifs et les grandes attentes de l'exécutif.

Patrice Kitebi a loué, à cet effet, la forte implication des partenaires extérieurs qui « ont accepté d'accompagner la RDC dans sa démarche ambitieuse et légitime de refondation de son système de gestion des finances publiques ». Prenant en compte le chemin déjà parcouru, Patrice Kitebi s'est dit convaincu que la RDC se trouve « dans la bonne direction », a-t-il dit, rappelant à tous les partenaires, nationaux et étrangers, membres de ce cadre permanent que « nous avons l'obligation de mettre tout en œuvre pour pérenniser les acquis actuels ».

Appelant les partis impliquées à plus de dynamisme dans leur action, le ministre délégué aux Finances s'est félicité de l'adoption du programme de travail budgétisé 2014 qui, pense-t-il, traduit l' « engagement commun d'accélérer le processus des réformes des finances publiques ».

En signant le protocole d'accord mettant en place le Cadre permanent de concertation, le gouvernement s'est fixé comme objectifs : « faire le suivi de la mise en œuvre des réformes des finances publiques ; examiner les difficultés rencontrées par le Coref et les autres acteurs et spécifiquement ceux en charge de l'exécution de la mise en œuvre afin d'y apporter des solutions appropriées ; impulser les réformes et encourager les efforts des différentes parties prenantes ; discuter de la séquence de l'ordre de priorité et du chronogramme des activités et du plan d'action arrêtés avec l'ensemble des parties prenantes ; faire le suivi des indicateurs de réalisation et de résultats en rapport avec indicateurs PEFA ; coordonner l'appui aux réformes par les PTF engagés dans les finances publiques ».

Ainsi, après avoir posé des actes qui rassurent en matière d'assainissement des finances publiques, les partenaires au développement ont formellement réitéré leur détermination à accompagner la RDC dans ce vaste chantier. Le fonds multi-bailleurs créé pour soutenir la réforme des finances publiques vient de recevoir un soutien financier de taille.

C'est dans ce cadre qu'il faut placer la signature mercredi, en marge de ces travaux, d'un accord administratif entre le Coopération britannique et la Banque mondiale pour l'administration de ce fonds avec une contribution initiale de plus de 20 millions USD de la Coopération britannique. D'autres partenaires ont promis de soutenir cet effort.

Aussi des discussions sont-elles avancées entre la Belgique et la Coopération britannique ; discussions qui devaient, selon Patrice Kitebi, « aboutir rapidement à un accord et permettre ainsi l'intégration des fonds de la Belgique dans le panier commun ».

LES GRANDES LIGNES DES REFORMES

Pour rappel, les grandes lignes des réformes des finances publiques sont clairement reprises dans le Plan stratégique de réforme des finances publiques. L'objet de ce Plan stratégique de réforme des finances publiques est double. Il s'agit d'un côté de présenter la vision et les objectifs du gouvernement en matière de gestion des finances publiques ainsi que les principales réformes qu'il entend mettre en œuvre dans ce domaine au cours de prochaines années, et de l'autre, offrir un référentiel commode aux acteurs nationaux (secteur public, secteur privé, Société civile) et aux partenaires au développement, afin que leurs contributions respectives s'inscrivent dans un cadre cohérent et porteur de synergie. Une dynamique pour laquelle le gouvernement sollicite vivement l'appui des partenaires au développement. C'est aujourd'hui vendredi que se clôture la réunion du Roméo Golf

Par F.k.

Le Potentiel/21/02/2014