Actualités en ligne

Actualité & Information France Afrique

Jeu12182014

Last updateJeu, 18 Déc 2014 1pm

Articles

Suspension du gouverneur de la Banque centrale du Nigeria

Tension suite à la suspension de Malam Sanusi Lamido Sanusi - Le gouvernement nigérian s'est attelé jeudi à calmer la tension suite à la suspension de Malam Sanusi Lamido Sanusi de son poste de gouverneur de la Banque centrale du Nigeria (BCN), rassurant les parties prenantes dans l'économie nigériane que les nouveaux bouleversements n'affecteront pas la politique monétaire du pays.

'Les nouveaux bouleversements vont au contraire restructurer une économie nigériane solide et viable', selon un communiqué du porte-parole de la présidence nigériane, le Dr Reuben Abati.

Bien qu'aucun mandat ne soit émis pour arrêter l'ex-patron patron de la BCN vu les preuves l'accablant, le gouvernement a indiqué que la justice nigériane suivra son cours.

Au regard des présumées fautes financières révélées par la Commission des rapports financiers, (Financial Reporting Council) du Nigeria contre le gouverneur, M. Abati a fait remarquer qu'il n'y a pas lieu de s'alarmer parce qu'aucune nouvelle décision n'a été prise concernant la politique monétaire du pays.

'La politique monétaire du pays reste la même, le système est stable et les investisseurs de l'économie nigériane n'ont aucune raison de s'alarmer. Cette décision a été prise uniquement en ce qui concerne la question de la gouvernance interne au sein de la Banque centrale', a précisé M. Abati.

Insistant qu'il s'agit d'une question de gouvernance interne, le porte-parole de la présidence a laissé entendre que le gouvernement reste fermement engagé à la stabilité de l'économie, la stabilité du Naira et la stabilité de la politique monétaire du pays.

Dans cette optique, le président Gudluck Jonathan a nommé le patron d'une banque privée du Nigeria, la Zenith Bank, Godwin Emefiele, à la tête de la BCN, en attendant la confirmation par le Sénat de cette nomination; le Vice-gouverneur, le plus gradé de la banque, le Dr Sarah Alade, assure l'intérim.

'Mme Alade qui assure l'intérim, est une ancienne du système et tout le monde peut être rassuré qu'il y aura de la stabilité et que l'institution restera très forte ', a soutenu M. Abati dans un communiqué.

Selon M. Abati, la suspension de M. Sanusi ne l'empêche pas de prendre part aux enquêtes en cours menées par l'Assemblée nationale dans le cadre des efforts du gouvernement actuel de garantir la  transparence et le devoir de rendre compte.

Pana 21/02/2014