Ven01302015

Last updateVen, 30 Jan 2015 9am

Bilan de l'indépendance et de la réunification du Cameroun

Paul Biya fait le bilan positif de l'indépendance et de la réunification du Cameroun - A l'occasion de la commémoration du cinquantenaire de la réunification du Cameroun ce 20 février à Buea, le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, a  relevé qu'en 50 ans, le nombre de formations sanitaires est passé de 555 à 2260, faisant passer l'espérance de vie de ses compatriotes de 40 à 52 ans.

Il a aussi mentionné que le taux de scolarisation a été relevé à 90% au lieu de 03% (selon l'Unicef) il y a 50 ans. Dans le même ordre d'idées, parti de zéro université, le pays en compte aujourd'hui huit, le nombre de formations sanitaires est passé de 555 à 2260, aidant ainsi à augmenter l'espérance de vie de 40 ans à 52 ans.

Sur le plan politique, Paul Biya a rappelé que le Cameroun s'est engagé sur la voie de la démocratie qu'il consolide tous les jours à travers la mise en place des institutions modernes dont le Sénat et bientôt le Conseil constitutionnel.

il a également renseigné que dans le souci de désenclaver le pays, 5.200 km de routes sont bitumés aujourd'hui contre 621 km il y a 50 ans. Il existe une vingtaine d'aéroports avec trois qui sont à dimension internationale, un port fluvial et trois maritimes.

Il a annoncé qu'avec le développement de ses capacités énergétiques, le Cameroun va créer des industries pour la transformation des produits agricoles.

Pana 21/02/2014