AfriqueJet News & Informations

Actualités France | News et informations du jour Afrique

Mar10212014

Last updateLun, 20 Oct 2014 8pm

Back Information News North Africa Actualités Afrique de l'Ouest Sanusi Lamido Sanusi suspendu au Nigeria

Sanusi Lamido Sanusi suspendu au Nigeria

Suspension du Gouverneur de la Banque centrale du Nigeria Sanusi Lamido Sanusi - Le président nigérian, Goodluck Jonathan, a ordonné la suspension du Gouverneur de la Banque centrale du Nigeria (CBN), Sanusi Lamido Sanusi, et son remplacement par son adjoint, le Dr Sarah Alade, indique un communiqué officiel publié jeudi à Abuja, la capitale fédérale.

Le Dr Alade va assurer l'intérim à la tête de la CBN 'jusqu'à la conclusion des investigations en cours sur les violations des lois et des règles et du mandat de la CBN', précise le communiqué de la présidence.

'Le président espère qu'en tant que Gouverneur intérimaire de la Banque centrale, le Dr. Alade va se concentrer sur la mission principale de la Banque et diriger ses affaires avec le plus grand professionnalisme, prudence et droiture pour rétablir la confiance nationale et internationale dans la banque centrale du pays.

'Le gouvernement fédéral du Nigeria assure à tous les acteurs du système monétaire et financier du Nigeria que cette décision a été prise en toute bonne foi, dans l'intérêt supérieur de l'économie nigériane et conformément à nos lois et dans les règles', indique le communiqué.

Sur les raisons de cette suspension, le communiqué indique que le président Jonathan a prêté une attention particulière aux rapports du Conseil de l'information financière et d'autres organismes d'enquête, 'qui indiquent clairement que le mandat de Mallam Sanusi Lamido Sanusi a été marqué par divers actes d'imprudence et d'inconduite financières ne correspondant pas à la vision de l'administration d'une Banque centrale basée sur les valeurs fondamentales d'une gestion économique concentrée, la prudence, la transparence et la discipline financière'.

Il évoque également les 'nombreuses irrégularités sous la direction de Mallam Sanusi', qui ont détourné la Banque centrale de la poursuite et de la réalisation de sa mission statutaire; et la nécessité de repositionner d'urgence la CBN pour une plus grande efficacité, le respect de la légalité et plus de responsabilité.

M. Sanusi, dont le mandat doit expirer dans quelques mois, a froissé les susceptibilités au plus haut sommet de l'Etat avec son accusation récente sur le fait que 20 milliards de dollars manquaient dans les comptes de la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC), une allégation qui fait actuellement l'objet d'une enquête de la part de l'Assemblée nationale.

Pana 20/02/2014