Sam11222014

Last updateSam, 22 Nov 2014 1pm

Articles

Violences racistes à Pretoria en Afrique du Sud

Société : La capitale sud-africaine Pretoria en proie à des violences racistes - La tension reste vive ce jeudi dans le township de Refiloe, à Pretoria, en Afrique du Sud, suite à une vague de violences racistes contre des commerçants somaliens et pakistanais qui ont dû fuir le quartier.

Mercredi, une unité lourdement armée de la police a investi ce quartier de l'est de la capitale pour escorter les étrangers, suite à une violente manifestation.

Les troubles ont éclaté dans la soirée de mardi après l'agression d'une fillette de dix ans par un commerçant étranger qui l'accusait de lui avoir volé un paquet de bonbons.

La petite fille est morte de ses blessures et les habitants du township en  colère ont pillé et incendié au moins 65 magasins du quartier.

Jeudi, la police a annoncé que les habitants ont barricadé toutes les routes menant au township.

En 2008, l'Afrique du Sud avait été secouée par une vague de violences xénophobes qui avait fait 67 morts parmi les étrangers.

Ces violences avaient éclaté dans le township d'Alexandra, dans le nord-est de Johannesburg, quand des Sud-Africains s'en étaient pris à des immigrés mozambicains, malawites et zimbabwéens, tuant deux personnes et en blessant 40 autres.

Les semaines suivantes, la violence s'était propagée, tout d'abord à la Province de Gauteng, puis aux villes côtières de Durban et du Cap.

Des attaques avaient également été signalées dans la banlieue-sud du Cap, à Mpumalanga, dans l'Etat du nord-ouest et l'Etat Libre.

Pana 20/02/2014