AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Mar07292014

Last updateMar, 29 Juil 2014 10pm

Articles

La Communauté sénégalaise de Chine invitée au travail

Sénégalais vivant en Chine - Le Chef de l’Etat du Sénégal, Macky Sall a exhorté, mercredi, la communauté sénégalaise de Chine, au travail, lors d’une visite de quatre jours qu’il effectue dans ce pays, à l’invitation de son homologue chinois, Xi Jinping, indique un communiqué de la présidence parvenu à la PANA.

'Nous devrions nous interroger, pour savoir pourquoi nous ne réussissons pas le décollage économique, alors qu’au début des années 60, nous étions au même niveau qu’un pays comme la Corée du Sud', a-t-il indiqué.

Se livrant à un diagnostic sans complaisance, le Chef de l’Etat a appelé ses compatriotes au travail et surtout à la cohésion, pour dépasser les rivalités ininterrompues et l’indiscipline qui les caractérisent.

'Nous avons fait le constat de nos faiblesses, et c’est ce qui nous a conduit au 'Plan Sénégal émergent', qui vise à améliorer notre taux de croissance. Parce que tant que le taux est bas, comparé à la croissance de la population, nous resterons pauvres. Il nous faut donc inverser la tendance', a prévenu le Président Sall.

A cet effet, il a invité chaque Sénégalais à se remettre en cause et à se mobiliser pour un Sénégal émergent.

'Il faut que tout le monde travaille et que l’on arrête de demander tout à l’Etat. Si nous accordons des facilités fiscales, douanières à tout le monde, qui va payer les impôts ?', s'est interrogé le président sénégalais, ajoutant que dans aucun pays au monde, l’Etat ne donne de l’emploi à tout le monde.

'Il faut que le secteur privé s’y mette ; nous allons créer les conditions. Mais il faut surtout que tout le monde travaille. Ce que je peux vous dire, c’est que le temps que je passerai à la tête de ce pays, je ferai tout mon possible pour que les choses aillent mieux', a-t-il martelé.

Se prononçant sur le rapport de la Commission nationale de réforme des institutions (CNRI), Macky Sall a indiqué que 'la question de l’élection du Président de la République, de sa légitimité, ne se pose pas. Or, selon lui, c’est le Président de la République qui est à l’initiative des politiques mises en œuvre'.

'Cette commission c’est moi-même qui l’ai initiée, mais je prendrai dans son contenu ce que je jugerai bon. Dans tous les pays, c’est de cette façon que les choses marchent', a dit M. Sall, ajoutant qu'il n’y a aucune contrainte, aucun délai, et qu'il prendra le temps nécessaire.

Cependant, le chef de l'Etat sénégalais a soutenu qu'il ne remettra jamais en cause la stabilité des institutions qui, selon lui, marchent bien, et c’est pourquoi son pays est cité dans le monde entier.

La visite du Président Sall en Chine est considérée comme étant aussi importante que celle qu’il effectuera la semaine prochaine à la rencontre du Groupe Consultatif à Paris, en raison des grands projets que les investisseurs chinois veulent financer au Sénégal.

L’un des projets phares est la réalisation de l’autoroute Dakar-Touba, (ville située à 194 km de Dakar, capitale de la confrérie musulmane des Mourides), mais aussi le chemin de fer reliant Dakar à sa banlieue. Une société chinoise est pressentie pour le renouvellement du parc de camions, avec un investissement de 50 milliards de F CFA.

Pana 20/02/2014