AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Jeu07242014

Last updateMer, 23 Juil 2014 9pm

Articles

Etats généraux de la presse au Bénin

Presse et Médias - Démarrage des deuxièmes états généraux de la presse béninoise. Le chef de l’Etat béninois, Boni Yayi, a procédé ce mercredi à Cotonou au lancement officiel des deuxièmes états généraux de la presse béninoise, sous le thème 'Enjeux et défis de la professionnalisation'.

Prévue pour durer trois jours, cette rencontre regroupe 315 participants dont 250 journalistes, les représentants du régulateur de contenus, les acteurs de la Société civile et les partenaires techniques et financiers avec pour objectif global de redéfinir la pratique de la profession dans la perspective de sa professionnalisation.

Y prennent part également, cinq délégations étrangères conduites par des présidents d’institutions, notamment le président des Réseaux africains des instances de régulation des médias (RIAC), les présidents des instances de régulation des médias du Niger, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Burkina Faso et du Togo.

La rencontre permettra de mettre à la disposition des acteurs des médias et de toutes les personnes s’intéressant à la presse, un instrument scientifique sur l’histoire de la presse béninoise dans toutes ses manifestations, à travers les différentes époques, de jeter un regard critique sur le mécanisme de financement des entreprises de presse, leur autonomisation à travers leurs modes de gestion et de recherche.

Les assises permettront également de revisiter le système de formation aux métiers des médias pour une politique efficiente et utile à la corporation, de faire adopter par les acteurs des médias des pratiques professionnelles responsables au regard du code d’éthique et de déontologie de la presse; d'améliorer les conditions de vie et de travail des animateurs de médias (dans le cadre de l’avant-projet du Code d’information et de la communication); la redéfinition de mécanismes et outils d’une gestion efficace et efficiente des entreprises de presse pour accroître leurs contributions à la création de richesse, entre autres.

Les premiers états généraux de la presse béninoise, organisés en novembre 2002 , avaient permis de prendre des décisions majeures sur l’organisation de la profession, sur la pratique de la profession, sur le bien-être des acteurs. Il s’agissait notamment de la fusion de toutes les associations des patrons de presse existantes en une seule union, le CNPA-Bénin, le regroupement des associations des employés des médias en une superstructure, l’Union des professionnels de la presse béninoise (UPMB) et la création d’une Maison des médias (structure d’échange, de formation des acteurs des médias).

Pana 20/02/2014