AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Lun09012014

Last updateLun, 01 Sep 2014 12pm

Articles

Mécanisation agricole au Sénégal

Tracteurs et moissonneuses destinés à la riziculture: La Saed obtient 7 milliards de FCfa de Locafrique. La société de crédit-bail Locafrique a passé une commande de 100 tracteurs et 50 moissonneuses destinés à la riziculture, comptant développer plus tard le volet relatif à l'acquisition d'intrants et d'unités de stockage, ainsi que le renforcement des capacités de production.

Le directeur général de la société de crédit-bail Locafrique, Khadim Bâ, a annoncé, hier, à Saint-Louis, que sa structure va commander du matériel agricole auprès de Fiat agricole, propriétaire de la marque New hollande. Ainsi, 100 tracteurs et 50 moissonneuses d'une valeur totale de plus de 7 milliards de FCfa seront acquis par son entreprise. M. Bâ s'exprimait à l'occasion de la cérémonie de signature de convention entre Locafrique et la Saed portant sur 7.171.250.000 FCfa, en présence du représentant de l'Usaid/Pce (Programme croissance économique), Ibrahima Diakhoumpa.

Le directeur général de Locafrique a rappelé que le pionnier du crédit-bail au Sénégal, par la signature de ce protocole d'accord avec la Saed, entend développer un cadre propice de facilitation et d'orientation de ses financements en matériel agricole dans les différentes chaînes de valeur. Un accent particulier sera mis sur la chaîne de valeur riz, conformément aux orientations du Programme national d'autosuffisance en riz et au Pracas. L'acquisition d'intrants et d'unités de stockage, ainsi que le renforcement des capacités de production forment un autre volet que Locafrique développera plus tard. Khadim Bâ a souligné aussi que les financements de Locafrique portent sur tout le processus de la campagne agricole : l'aménagement des terres, les méthodes culturales, l'accès aux intrants grâce au refinancement du matériel d'exploitation des producteurs, les systèmes d'irrigation, la récolte, le stockage, la transformation et la commercialisation.

Une opportunité pour la Saed et les producteurs

Il a vivement remercié les pouvoirs publics pour leur soutien et leur sympathie. Le directeur général de la Saed, Samba Kanté, s'est réjoui de la signature de ce protocole d'accord qui permet d'apporter les solutions les plus adéquates au problème de la mécanisation agricole. Il a souligné que cette convention avec Locafrique milite en faveur des conclusions du conseil interministériel du 12 février dernier, qui portaient essentiellement sur la nécessité de collaborer étroitement avec le secteur privé pour développer l'agriculture. M. Kanté a insisté sur l'importance de ce financement de 7 milliards de FCfa de Locafrique qui permettra d'accélérer la mise en œuvre du Programme national d'autosuffisance alimentaire en riz (Pnar).

Ce projet phare de l'Etat ambitionne de produire, d'ici à 2018, 1,6 million de tonnes de paddy bord-champ, soit 1,08 million de tonnes de riz blanc. Il a également laissé entendre que Locafrique est un pionnier en matière de crédit-bail au Sénégal, qui applique un taux d'intérêt bonifié de 7 % et des modalités de paiement adaptées aux réalités et aux conditions de vie dans lesquelles évoluent les producteurs. Ce protocole d'accord, a-t-il poursuivi, est un cadeau de Locafrique à la Saed et aux producteurs qui ont toujours formulé des doléances relatives au financement de la mécanisation agricole. Un problème qui est à l'origine du retard accusé dans le développement agricole dans les pays en voie de développement. Une trentaine de producteurs du delta et de la vallée du fleuve Sénégal ont rendu un vibrant hommage à Locafrique et à la Saed qui sont résolument engagées à résoudre, à travers cette convention de partenariat, le problème de la mécanisation agricole.

Par Mbagnick Kharachi Diagne

Le Soleil/19/02/2014