AfriqueJet Actualités

Actualité Afrique | Actualités & informations - Actualités Africaines

Mer04162014

Last updateMer, 16 Avr 2014 6pm

Back Information News Afrique Ouest Actualités Coupe du Monde 2014: Les chances de la Côte d'Ivoire et du Nigeria

Coupe du Monde 2014: Les chances de la Côte d'Ivoire et du Nigeria

Joseph Antoine Bell: 'Je crois plus aux chances de la Côte d'Ivoire et du Nigeria'. Invité de marque du lancement de la 2ème édition de la Nuit du football africain, Joseph Antoine Bell s'est prononcé sur l'actualité du Mondial 2014, et plus particulièrement sur la présence africaine au Brésil en juin prochain.

« Pour cette Coupe du Monde 2014 au Brésil, je crois plus aux chances de la Côte d'Ivoire et du Nigeria. Je les vois en tout cas aller loin dans cette Coupe du Monde », a déclaré l'ancien international camerounais, mardi, à Abidjan. Une assertion qui prend, selon lui, ses racines dans la qualité et le talent dont regorgent ces deux sélections. « La qualité de leur effectif et l'expérience de leurs joueurs fondent mes croyances », a ajouté l'ancien portier de l'Africa Sports d'Abidjan et de l'Olympique de Marseille.

Toutefois, a-t-il nuancé, 'les performances des équipes africaines dépendront en grande partie de la préparation qu'elles effectueront'. Car il est vrai que sans une préparation adéquate, nul ne peut prétendre à un résultat probant. Et Antoine Bell d'ajouter: « Si elles font une bonne préparation, il y a de grandes chances qu'un bon nombre passe le premier tour ». A la Coupe du Monde 2014, l'Afrique sera représentée par la Côte d'Ivoire, le Cameroun, l'Algérie, le Ghana et le Nigeria. Contrairement aux deux précédentes éditions, les Éléphants héritent d'un groupe à sa portée avec la Colombie, la Grèce et le Japon. Le Nigeria, champion d'Afrique en titre, développe un jeu collectif impressionnant depuis la nomination de Stephen Keshi. Toute chose qui fait dire à Joseph Antoine Bell que ces deux nations ont de réelles chances de passer le cap des poules. Reconnu pour son franc parler, le natif de Mouandé n'a pas été tendre avec la CAF qui a créé le Championnat d'Afrique des Nations (CHAN), 'une compétition pour les joueurs qui ont échoué'.

Avec le CHAN, a-t-il expliqué, la CAF opte pour la catégorisation. Ce qui n'est pas normal, à son sens. Parce que 'nous ne pouvons pas parler de deux niveaux d'excellence, on organise le CHAN pour des joueurs qui ont échoué parce que les joueurs du CHAN ont le même âge que ceux de l'équipe A', a expliqué Bell. Il a vigoureusement protesté contre l'idée qui tend à faire passer pour des médiocres les joueurs qui évoluent au niveau local. « Ce n'est pas bien de croire qu'évoluer sur le continent africain est une preuve de médiocrité. C'est bien de faire la promotion du football local, mais il faut respecter le football de qualité », a soutenu Bell.

Avant de clore, il a envoyé un dernier ballon à la face de la CAF. « Je respecte les efforts de ceux qui jouent le CHAN mais pour moi, c'est du football loisir et non de l'excellence. Ce n'est pas parce qu'on met un peu d'argent dans une compétition de vétérans qu'on va parler d'excellence », a-t-il ironisé. Sur la nuit du football, il n'a pas manqué de saluer les initiateurs pour la célébration des talents et des compétences des acteurs du football africain. Mais surtout pour leur volonté 'à engager les acteurs du football africain dans les causes humanitaires, éducatives, culturelles, sportives et environnementales au profit du continent et de sa population'. Un objectif noble que 'seul le football' peut réaliser. Parce qu'a précisé l'invité de la cérémonie de lancement de la Nuit du football africain, 'le football nous fait des merveilles. Il est temps que nous l'exploitions au-delà du sport, il est temps qu'on ait des responsables qui comprennent que le football est important dans nos sociétés. Il est temps qu'on envoie des messages au rassemblement à travers le football. Et c'est ce défi qu'entend relever les organisateurs de la Nuit du football africain'.

La 2ème édition de la Nuit du football africain aura lieu, le 22 mai 2014 à Abidjan.

Par Ouattara Gaoussou

Patriote/19/02/2014