Dim11232014

Last updateDim, 23 Nov 2014 1pm

Articles

Mali: Taux de prévalence de l'hypertension artérielle

Le taux de prévalence de l'hypertension artérielle au Mali estimé à 22 pour cent - La prévalence de l’Hypertension artérielle (HAT) est de 22 % au Mali qui ne compte qu’un cardiologue pour 405.000 habitants et 37 cardiologues pour l’ensemble du pays, a appris la PANA lors du premier congrès de la Société malienne de cardiologie  (SOMACAR), qui s’est achevé lundi à Bamako.

Le thème retenu par les organisateurs cette année était  'L'Hypertension artérielle (HAT): le tueur silencieux'.

Selon les organisateurs, l’un des objectifs de la rencontre était d’attirer l'attention de l'opinion  sur la démarche silencieuse par laquelle la maladie sévit dans la population.

La SOMACAR préconise le lancement de campagnes de sensibilisation et de dépistage autour des maladies non-transmissibles dans les milieux scolaires, estudiantins, urbains et ruraux pour éviter d’être surpris par ces maladies. Certaines maladies comme les maladies cardiovasculaires, les maladies métaboliques comme le diabète et les cancers constituent de véritables armes de destruction massive, selon les spécialistes en cardiologie.

L’OMS projette qu’en 2025, 1,5 milliard d’individus seront hypertendus dans le monde et parmi eux, 150 millions en Afrique subsaharienne. Ces prévisions, selon le président de la SOMACAR, le Dr Oumar Bâh, sont en deçà de la réalité, l’hypertension artérielle étant une affection longtemps silencieuse qui n’est souvent dépistée qu’à l’occasion des complications dramatiques telles que les Accidents vasculaires cérébraux, l’insuffisance cardiaque, l’infarctus du myocarde et l’insuffisance rénale.

Pana 19/02/2014