Sam11292014

Last updateVen, 28 Nov 2014 11pm

Articles

Mali: Plus de 15 mille emplois créés de septembre à décembre 2013

Création d'emploi au Mali - Au total, 15.189 emplois ont été créés du 1er septembre au 31 décembre 2013 au Mali pour un objectif de 200.000 emplois en cinq ans projeté par le président Ibrahim Boubacar Kéita, a affirmé mardi le ministre malien de l’Emploi, Mahamane Baby, lors d’un point de presse sur le bilan de création d’emplois au Mali.

Sur ce nombre, 7.451 emplois privés ont été créés soit 49,05 % et 7.738 emplois publics, soit 50,95 %. Les emplois privés se répartissent entre 6.169 Contrats à durée déterminée (CDD) et 1.282 Contrats à durée indéterminée (CDI).

Au total, 5.126 emplois, soit 68,80 %, sont occupés par des hommes contre 1.795 par les femmes, soit 24,09 %, tandis que 530 emplois soit 7,11 % n’ont pas été désagrégés suivant le sexe.

Concernant les emplois publics, ils sont répartis entre les recrutés de la Fonction publique (1.306 dont 426 filles soit 16,88 %), de la Fonction publique des collectivités (2.132 soit 27,55 %) et de la nouvelle Ecole nationale d’administration (ENA, 85 dont 6 filles).

Dans le secteur de l’Armée, il a été recruté 4.215 personnes dont 13 filles, soit 54,47 %.

Le secteur de la Défense occupe plus de la moitié des emplois publics qui ont été créés du 1er septembre au 31 décembre 2013. Il est suivi par les fonctionnaires des Collectivités avec 27,58 %. Dans le courant de 2013, il n’y a pas eu de recrutement de contractuels dans le secteur public.

Selon le ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle, le nombre d’emplois créés dans le privé égale presque l’ensemble de ceux qui sont créés dans le public.

D’après les statistiques de la Direction nationale de l’Emploi, 33922 emplois privés et publics ont été créés dans le secteur formel en 2013 contre 20.347 en 2012.

Ces données, selon l'officiel du gouvernement, ne sont pas exhaustives parce que ne prenant pas en compte l’auto-emploi, les emplois créés dans le secteur formel non déclaré et ceux du secteur informel qui constitue le plus grand bassin d’emplois au Mali.

Pana 19/02/2014