Sam11222014

Last updateSam, 22 Nov 2014 1pm

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique Centrale Congo: Réduire davantage le torchage du gaz

Congo: Réduire davantage le torchage du gaz

Les sociétés pétrolières du Congo invitées à réduire davantage le torchage du gaz - Des environnementalistes congolais ont invité mardi les responsables des sociétés pétrolières évoluant au Congo à réduire davantage le torchage du gaz, face aux risques de pollution auxquels sont exposées les populations vivant dans les zones de production de pétrole, a appris la PANA.

Les sociétés pétrolières avaient déjà été priées de réduire davantage le torchage au Congo à l’horizon 2012 pour le bien-être de la population, mais seule la société pétrolière italienne ENI-Congo a pour le moment fait un pas dans ce sens.

Cette société a en effet installé l’année dernière au Congo la première torchère non polluante dans le chantier de Kouakouala, situé à plus de 60 kilomètres de Pointe-Noire, au sud du pays.

'Le torchage de gaz est une pratique ancienne qui a des répercussions sur la société et son environnement, l’interdire c’est réduire la pollution, les émissions de gaz à effet de serre, mais surtout permettre à la population d’évoluer dans un environnement sain, sans risque de pollution', ont indiqué les environnementalistes congolais.

La torchère désigne la haute cheminée métallique servant à brûler les excédents de gaz à différentes étapes de l’exploitation du pétrole et au-dessus de laquelle, se dégage une grande flamme.

Cette pratique présente des effets négatifs sur la société et son environnement, notamment, les nuisances sonores, la perturbation de l’environnement par le rayonnement de la torche, les émissions de gaz à effet de serre et la pollution locale de l’air.

Aujourd’hui, le gouvernement et la population congolaise attendent des sociétés pétrolières qu’elles fournissent des efforts remarquables afin de réduire les gaz torchés, précise-t-on

Plus d’une douzaine de sociétés pétrolières évoluent au Congo, dont les plus importantes sont Total-Congo (France), ENI-Congo (Italie) et Chevrons Overseas-Congo ltd (Etats-Unis), rappelle-t-on.

Le pétrole est la première ressource d’exportation du pays, génère environ 80 pc de ses recettes fiscales et représente 70 pc du Produit intérieur brut (PIB).

Pana 18/02/2014