AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Lun07282014

Last updateLun, 28 Juil 2014 7am

Articles

Stratégie Intégrée des Nations Unies pour le Sahel

Dans le cadre de la Stratégie Intégrée des Nations unies pour le Sahel, le Bureau des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest (UNOWA) a organisé ce lundi à Dakar une cérémonie de passation de service, indique un communiqué de l'organisation transmis de à la PANA.

Selon le communiqué, cette réunion  marque la fin du mandat de l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies pour le Sahel, Romano Prodi, qui a passé le témoin au système des Nations unies en Afrique de l’Ouest, qui aura pour mission de mettre en oeuvre, la stratégie Intégrée de l’ONU pour le Sahel sous l’autorité du représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest et chef de l’UNOWA, Said Djinnit.

A cet effet, M. Prodi a fait part de son expérience et de sa vision aux acteurs et partenaires nationaux, régionaux et internationaux impliqués dans les efforts entrepris pour répondre aux défis sahéliens.

'Nous devons agir ensemble, d’une façon urgente et efficace, pour que la Stratégie intégrée, appropriée par les pays du Sahel, soit mise en œuvre d’une manière effective', a-t-il déclaré.

Pour sa part, M. Said Djinnit a expliqué que la vision des Nations unies, place les gouvernements et les peuples du sahel au cœur de leur stratégie et les considère à la fois comme les acteurs et les bénéficiaires de la paix, de la sécurité et du développement de leur région, souligne le communiqué.

'La mise en œuvre de la stratégie n’apportera aucun résultat tangible si elle ne s’opère pas de manière concertée entre les gouvernements et peuples de la région, et avec les acteurs régionaux et internationaux', a-t-il ajouté.

'La Stratégie Intégrée des Nations unies pour le Sahel' rappelle le communiqué, a été initiée en octobre 2012, par le système des Nations unies, suite aux crises politiques et sécuritaires du Mali, mettant en évidence les défis complexes et multiples auxquels font face l’ensemble des pays du Sahel, dans les secteurs de la sécurité, de la gouvernance, du développement et des droits de l’homme.

En 2013, elle a été présentée et approuvée par le Conseil de sécurité en 2013. Suite à cette décision, les gouvernements de la région ont exprimé leur adhésion, lors de la réunion de haut niveau sur le Sahel, organisée en marge de la 68ème Assemblée générale des Nations unies.

Elle concerne cinq pays tels que le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Tchad et mise sur la gouvernance, la sécurité et la résilience.

Pana 18/02/2014