AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Sam08022014

Last updateSam, 02 Aoû 2014 8am

Back Information News Afrique Ouest Sommet de Nouakchott sur le Sahel

Sommet de Nouakchott sur le Sahel

Le gouvernement sénégalais interpellé sur son absence du sommet de Nouakchott sur le Sahel - L’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio, a interpellé dimanche le gouvernement sénégalais sur les raisons de son absence du sommet extraordinaire sur la paix et la sécurité au Sahel qui se tenait le même jour à Nouakchott, en Mauritanie.

Lors d'un rassemblement politique dans la banlieue dakaroise, en vue des prochaines élections locales prévues le 29 juin 2014, M. Gadio, par ailleurs président du Mouvement panafricain citoyen (MPC), s'est étonné de l'absence des autorités sénégalaises à ce sommet extraordinaire du Sahel auquel ont pris part le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.

'Depuis toujours, le Sénégal a fait partie du Sahel. Depuis que la bande sahélienne existe, le Sénégal en a fait partie', a rappelé l’ancien chef de la diplomatie sénégalaise (avril 2000-octobre 2009) sous le régime de Me Abdoulaye Wade.

Il a directement interpellé le président Macky Sall sur les raisons de l'absence de son pays à cette rencontre où, a-t-il indiqué, 'en principe, la communauté internationale devait mobiliser neuf milliards de dollars américains pour les pays du Sahel', faisant ainsi part de ses craintes de voir le Sénégal s’isoler davantage dans la recherche de solutions globales pour la paix et la sécurité dans la région.

'Ce serait une catastrophe qu’une décision soit prise je ne sais où pour que le Sénégal ne soit plus considéré comme membre du Sahel, parce que cet argent mobilisé par la communauté internationale doit servir à sécuriser l’ensemble des pays du Sahel', a estimé Cheikh Tidiane Gadio.

A cet égard, il a rappelé aux autorités concernées la nécessité de retourner à 'l’orthodoxie (car) le Sahel, c’est d’abord le Sénégal, la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Tchad et le Burkina Faso et même peut-être le Soudan'.

Pana 18/02/2014