AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Sam07262014

Last updateSam, 26 Juil 2014 2am

Articles

France: Une délégation de députés français en Centrafrique

International - Une délégation de députés français est attendue ce lundi 17 février à Bangui. Composée de membres de la commission des Affaires étrangères, cette mission conduite par Élisabeth Guigou s'entretiendra avec les autorités de transition du pays ainsi qu'avec les responsables de l'opération Sangaris

La dizaine de parlementaires qui effectuent le déplacement dans la capitale centrafricaine doit notamment rencontrer la présidente centrafricaine Catherine Samba-Panza, les principales autorités centrafricaines, les commandants de la force française en RCA et des forces militaires centrafricaines et internationales.

La délégation échangera aussi avec des parlementaires centrafricains, des responsables religieux et d'ONG, des membres du Programme alimentaire mondial (PAM) et des représentants de la communauté française.

Cette mission intervient après que la France a décidé la semaine dernière d'accroître son contingent en Centrafrique de 400 soldats. Cette décision a été annoncée à l'issue d'un Conseil de défense restreint dirigé par le président français François Hollande. Avec ces nouveaux éléments, l'effectif des soldats français dans le pays sera porté à quelque 2 000 hommes.

Malgré la présence de l'armée centrafricaine et de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (Misca) sous mandat de l'Union africaine, ainsi que des forces internationales, les violences se poursuivent alors que les opérations de désarmement n'ont pas pris fin.

Le Premier ministre centrafricain, André Nzapayéké, qui estime que la solution à ces violences doit être trouvée par le dialogue, a entamé dimanche des discussions avec des chefs militaires de la milice anti-balaka, qui se sont dits « prêts à coopérer » avec les nouvelles autorités du pays en vue d'y ramener la paix. Les pourparlers entre les deux parties ont été ouverts au lendemain d'une démonstration de force à Bangui par les forces internationales.

En raison de la complexité de la situation en Centrafrique, et en réponse aux demandes de François Hollande, l'Union européenne envisage désormais de déployer un millier de soldats dans le pays alors que le chiffre annoncé pour cette opération militaire était de 500 hommes. D'après le général français Philippe Pontiès, cette force européenne « cherchera à obtenir des résultats rapides en créant une zone de sécurité à Bangui ».

Outre Élisabeth Guigou (Parti socialiste), les députés qui se rendent à Bangui sont Jean-Paul Bacquet et Gwendal Rouillard (groupe Socialiste, républicain et citoyen), Philippe Meunier, Alain Marsaud et Pierre Lellouche (Union pour un mouvement populaire), Gérard Charasse et Jacques Moignard (groupe Radical, républicain, démocrate et progressiste) et Philippe Folliot (Union des démocrates et indépendants).

Par Nestor N'gampoula

Les Dépêches de Brazzaville/17/02/2014