AfriqueJet Actualités

Actualité Afrique | Actualités & informations - Actualités Africaines

Mer04162014

Last updateMer, 16 Avr 2014 1pm

Back Information News Afrique Ouest Actualités Océan Indien Sucre: Réforme sucrière des pays ACP

Sucre: Réforme sucrière des pays ACP

Les pays ACP réclament plus de temps à l'UE pour compléter la réforme sucrière - Les Etats d'Afrique, des Caraibes et du Pacifique  (ACP), inquiets de la décision de l'Union européenne (UE) d'éliminer le quota sucrier en 2017, réclament plus de temps pour compléter la réforme de leur industrie sucrière.

Dans un communiqué publié lundi à Port-Louis, à l'issue de la 11ème réunion parlementaire régionale ACP/UE, qui a pris fin durant le week-end, les délégués rappellent l'importance de l'intégration régionale dans la création d'un environnement propice à la croissance économique, à l'emploi, au développement et à l'allègement de la pauvreté.

Ils appellent à une harmonisation et à la rationalisation des procédés d'intégration régionale, vu les multiples organisations régionales qui se chevauchent et qui pourraient compromettre l'objectif de l'intégration.

Ils mettent l'accent sur les vulnérabilités spéciales des petits Etats en développement et l'impact de la politique de différentiation de l'UE, tout en estimant que les Etats devraient établir un ordre de priorités quant à leurs investissements dans les infrastructures, en tant que catalyseurs pour le développement des autres secteurs.

Les délégués veulent qu'on prête attention aux besoins des petites îles en matière du transport maritime et aérien, aussi bien qu'à la connectivité numérique dans le but de les aider à bénéficier amplement de l'intégration régionale.

S'agissant des conflits en Afrique, ils estiment qu'il faut cibler les causes et mettre l'accent sur leur prévention en renforçant les systèmes d'alerte précoce et les échanges d'informations et des réponses appropriées de façon coordonnée.

Les délégués réclament un contrôle sur la fourniture d'armes légères afin de prévenir les conflits et la violence en Afrique.

'Il y a lieu de renforcer les institutions dans le combat contre la piraterie, d'améliorer la  coopération judiciaire afin d'amener les pirates en justice et de traquer les rançons obtenues dans le système financier international en raison de leurs liens possibles avec d'autres réseaux et activités criminelles', indique le communiqué.

Il exprime son inquiétude par rapport aux défis générés par l'urbanisation rapide tels que la gestion des déchets, la fourniture adéquate des infrastructures sociales et physiques, de même que l'eau potable.

Il met l'accent sur la volonté politique, la décentralisation et le cadre législatif approprié pour encourager le tri, le recyclage et la gestion durable des déchets domestique, industriel et électronique.

Selon le communiqué, il y a lieu pour une régulation adéquate et efficace en vue de s'assurer des pratiques éthiques et prévenir ainsi le blanchiment d'argent.

'Il faut un équilibre approprié entre le secteur financier et les autres secteurs', conclut-il.

Pana 17/02/2014