Actualités en ligne

Actualité & Information France Afrique

Jeu12182014

Last updateJeu, 18 Déc 2014 4pm

Articles

Marché des hypothèques en Tanzanie

'Le marché des hypothèques croît rapidement, mais peine à offrir des prêts pour logements', selon un rapport - Le marché naissant des hypothèques en Tanzanie a enregistré une croissance forte en 2013 marquée une hausse des investissements pour l’immobilier et l’arrivée de nouveaux prêteurs excellant dans les produits traditionnels de la banque, indique un rapport publié par la Bank of Tanzania.

“Comparée aux autres pays de la région, la Tanzanie dispose encore d’un marché relativement faible pour les hypothèques, malgré sa croissance rapide”, rapporte la Revue du marché des hypothèques 2013, publié vendredi.

Il ressort du rapport qu'à la fin de l’année 2013, le montant total des prêts du secteur bancaire pour les besoins en construction de logements s’élevaient à 156,50 milliards de shillings tanzaniens, soit la contrevaleur de 96,8 millions de dollars américains, ce qui représente une croissance annuelle de 46%.

“Le nombre total de prêts d’hypothèques a aussi rapidement augmenté passant de 1.889 en début 2013 à 2.784 en fin décembre 2013, soit une augmentation de 47%”, indique la banque.

Le rapport souligne également que les facteurs qui ont conduit à cette augmentation, incluent un environnement de taux d’intérêt favorable, une meilleure sensibilisation sur les prêts hypothécaires, des campagnes publiques de sensibilisation et le lancement de produits de prêts hypothécaires par des institutions financières.

La banque a cependant noté que les taux élevés d’intérêts et l’absence d'institutions financières abordables demeurent les principales contraintes pour la croissance du marché en Tanzanie.

Bien que 19 institutions bancaires offrent des prêts hypothécaires, le marché est dominé par trois principaux prêteurs à savoir Azania Bank Limited, Stanbic Bank Limited (Tanzanie) et Commercial Bank of Africa Limited (Tanzanie) qui, à eux trois, représentent environ 67% du marché.

Azania Bank, qui est l'opératrice traditionnelle sur le marché des hypothèques, domine le marché avec 24% de part de marché suivi de très près par Stanbic Bank avec environ 21% des parts du marché des hypothèques.

“Un élément essentiel de la croissance du marché des hypothèques, explique le rapport, a été la multiplication des financements à long terme aussi bien sous la forme de refinancement que de  pré-financement par la Tanzania Mortgage Refinance Company (TMRC)”.

La dette hypothécaire avancée par TMRC aux préteurs hypothécaires représente 11% du total des encours des prêts hypothécaires du marché. Comparée aux pays voisins dans la région de l’Afrique de l’Est, la Tanzanie a encore un marché hypothécaire relativement faible.

Comparé au produit intérieur brut (PIB) tanzanien, l’encours des prêts hypothécaires représente environ 0,36%, ce qui, selon la Banque centrale, est inférieur à celui du Kenya, de l’Ouganda et du Rwanda.

Sur l’avenir du marché, le rapport relève que la “demande en logements, en prêts pour logements reste très élevée, mais est bloquée par une offre insuffisante de logements abordables et des taux d’intérêt élevés”.

Le rapport souligne, par ailleurs, que la récente hausse du taux des bons du Trésor à 15% (dans un délai de 182 jours) aura un impact négatif sur l’accessibilité de toutes les formes de dettes à long terme dont les hypothèques.

Dans ces conditions, les taux d’intérêt typiques offerts par les prêteurs varient entre 18 et 21% alors que le manque de logements abordables constitue un autre facteur qui entrave le développement du marché des hypothèques.

“La plupart des prêteurs offrent des prêts pour l’acquisition de logements, mais de nouveaux produits apparaissent de plus en plus sur le marché tels que les prêts pour l’auto-construction et pour le retrait de l'équité qui continuent d’être chers et au delà des possibilités des Tanzaniens moyens”, indique le rapport.

Pana 15/02/2014