AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Ven07252014

Last updateVen, 25 Juil 2014 2pm

Articles

Formation de formateurs contre le VIH/SIDA

L’Institut de santé de Maurice et la Communauté de développement des pays de l’Afrique australe (SADC) organisent un atelier de formation des formateurs sur le thème 'Rehaussement de capacités pour l’appropriation des politiques harmonisées et des normes minimales régionales pour le VIH/SIDA' du 17 au 21 février pour une cinquantaine de hauts cadres venant de l'organisation sous-régionale, a appris la PANA vendredi, de source officielle.

Plusieurs thèmes seront discutés lors de cet atelier d’une semaine, notamment la prévention du VIH de la mère à l’enfant, le dépistage du VIH/SIDA, les lacunes à combler sur le plan des politiques, la présentation des plans nationaux et la planification des formations dans le cadre de cette maladie.

Un communiqué du gouvernement mauricien souligne qu’un des plus grands défis des Etats membres de la SADC reste les effets néfastes de cette épidémie sur le développement social, politique et économique en Afrique.

Selon le rapport mondial de l'ONUSIDA 2010 sur le nombre total de personnes vivant avec le VIH dans le monde en 2009, 34 pour cent résidaient dans dix pays de la SADC.

La région de la SADC reste la région la plus touchée par l'épidémie de VIH.
Les taux de prévalence varient considérablement entre les pays de la SADC, entre un peu moins de 1 pour cent à près de 40 pour cent.

Les populations urbaines sont plus touchées que les populations rurales. Sur l'ensemble de la région de la SADC, 53 pour cent des personnes vivant avec le VIH/SIDA sont des femmes.
Dans certains pays, les jeunes femmes et les filles représentent plus de 80 pour cent de ceux de leurs groupes d'âge vivant avec la maladie.

On estime que 92 pour cent des infections se produisent par transmission hétérosexuelle. Par conséquent, les plus touchés sont les adultes sexuellement actifs dans la tranche d'âge de 20 à 39 ans. La transmission verticale de la mère à l'enfant représente 7 pour cent du total des infections.

Pana 15/02/2014